Search
lundi 6 avr 2020
  • :
  • :

Sillon Lorrain – Vers un territoire de co-développement Franco-Luxembourgeois

image_pdfimage_print

sillon-lorrainA l’occasion de la séance de Questions au Gouvernement du 13 mars au Sénat, le Ministre des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian a souligné le caractère exceptionnel de la visite d’Etat du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse du Luxembourg en France, qui marque l’importance de « la dynamique transfrontalière, porteuse d’opportunités mais aussi de défis ».

Le Ministre a indiqué que l’objectif « d’un retour sur l’impôt sur le revenu que le Luxembourg prélève sur nos frontaliers » sera à l’ordre du jour du séminaire intergouvernemental organisé à cette occasion. Le Ministre a, de plus, précisé que ce séminaire intergouvernemental permettra d’évoquer la « question de la vie quotidienne des 90.000 frontaliers en prenant des engagements communs afin de co-financer non seulement des infrastructures à leur bénéfice mais aussi des actions dans les domaines de l’apprentissage, de la formation et de l’enseignement supérieur. »

Le Sillon Lorrain se félicite que l’Etat français prenne la mesure de la nécessité d’un accord de co-développement avec le Luxembourg, afin de favoriser la dynamique métropolitaine transfrontalière.

Cette perspective de co-développement s’inscrit dans la perception globale des enjeux portée par le Sillon Lorrain lors de la Conférence métropolitaine le 12 juin 2017, qui a mis en exergue la nécessité de repenser les échanges transfrontaliers, afin de favoriser une croissance équilibrée et équitable de l’ensemble de ce territoire.

Ces enjeux ont été récemment rappelés au Gouvernement par les élus du Sillon Lorrain, qui prendront toute leur part à la construction de ce projet européen de co-développement, aux côtés de l’ensemble des élus frontaliers, de la région Grand-Est, de l’Etat et des partenaires Luxembourgeois.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.