Search
lundi 29 nov 2021
  • :
  • :

Uxegney – Le groupe Contino en redressement judiciaire L’entreprise basée à Uxegney a moins de 2 mois pour trouver des nouveaux clients

image_pdfimage_print
(photographies Groupe Contino)

(photographies Groupe Contino)

Le groupe Contino basé à Uxegney a été placé en redressement judiciaire le 13 février dernier par le tribunal de commerce d’Epinal. Contino fabrique des fauteuils médicalisés pour le maintien à domicile. L’entreprise basée à Uxegney a 2 mois pour trouver des nouveaux clients.

Le groupe Contino a subi la décision de la sécurité sociale qui dérembourse ce fauteuil médicalisé destiné au maintien à domicile. Un coup dur pour l’entreprise qui voit ses commandes chuter de 900 à 30 fauteuils médicalisés par semaine. Contacté par téléphone, Élodie Contino, la dirigeante de la société qui emploie 15 personnes ne comprend pas cette décision de la sécurité sociale.

« On travaille pour un client qui représente plus de 50% du chiffre d’affaires de la société. Les commandes de cette société du Grand Est occupaient un tiers de nos effectifs. On savait que cela pouvait être risqué, c’est pour cela qu’on a cherché à développer nos propres produits mais il faut du temps. Cela ne se fait pas en un an. On nous coupe l’herbe sous le pied.» explique Elodie Contino.

Le chiffre d’affaires passe de 30 000 à 1000 euros

Très vite les commandes chutent et le chiffre d’affaires de la société passe de 30 000 euros à 1000 euros par semaine.

Elodie Contino tient aussi à souligner que d’autres entreprises du Grand Est sont impactées par cette décision de la sécurité sociale. « Nous on s’occupait uniquement de la coupe et des coutures sur ce fauteuil, mais d’autres entreprises travaillaient sur ces fauteuils médicalisés. Entre 50 et 1000 petites sociétés sur la Grand Est sont menacées. » poursuit-elle.

L’entreprise cherche de nouveaux clients

La dirigeante ne veut pas perdre espoir. « On veut développer nos autres produits : nos sièges de cinéma, notre marque de jeans C’Joseph. Le problème c’est le temps ! » atteste Elodie Contino.

L’entreprise basée à Uxegney a moins de 2 mois pour trouver des nouveaux clients et rebondir.

C.K.N.

(photographie groupe Contino)

(photographie groupe Contino)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.