Search
vendredi 14 août 2020
  • :
  • :

« La loi immigration et asile met à mal les droits fondamentaux des exilés »

image_pdfimage_print

est-solidarite-aux-etrangers

Ce projet de loi prévoit, entre autre, l’allongement de la retenue administrative, l’enfermement « préventif » et donc arbitraire des personnes dites « dublinées » (c’est-à-dire soumises au règlement européen Dublin III qui autorise à renvoyer les migrants dans l’État de l’UE par lequel ils ont transité avant d’arriver en France) et criminalise toujours plus la solidarité. Enfin, il menace le principe d’accueil inconditionnel au cœur des valeurs de notre République.

« Placer la dignité au cœur des politiques migratoires »

Est Solidarité aux Étrangers appelle le président de la République, le gouvernement et les parlementaires à placer au cœur de la politique migratoire les droits et la dignité des personnes qui ont tout quitté, le plus souvent au péril de leur vie, pour fuir la guerre, les violations de leurs droits fondamentaux et la misère, comme de celles qui résident en France depuis des années et sont confrontées à toutes sortes de discriminations et obstacles administratifs.

(photographie d’archives)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.