Search
vendredi 5 mar 2021
  • :
  • :

Hôpital d’Epinal : une manifestation contre la fermeture provisoire d’une ligne Smur

image_pdfimage_print
manifestation-suppression-ligne-smur-hôpital-epinal (8)

(photographies Michel Conraud)

L’hôpital d’Epinal a du mal à séduire les médecins et souffre du manque de médecins urgentistes. Une ligne Smur va être supprimée provisoirement la nuit. Une manifestation a eu lieu ce vendredi soir au niveau du rond-point devant l’hôpital d’Epinal pour protester contre cette fermeture.

(photographies Michel Conraud)

(photographies Michel Conraud)

La décision est effective depuis le 1er février dernier. L’hôpital d’Epinal possède deux lignes Smur, mais une ligne a été provisoirement supprimée en raison d’un manque de médecins. De nouvelles recrues sont attendues, mais en attendant, les syndicats sont inquiets. Ils se posent la question du devenir de cette ligne Smur. « Est-ce que l’on ne va pas vers une fermeture définitive de cette ligne Smur de l’hôpital d’Epinal ?».

L’hôpital d’Epinal ne pourra compter que sur un seul véhicule Smur pendant trois mois. Aujourd’hui, deux équipes Smur sont mobilisées chaque nuit à l’hôpital d’Epinal.

« La direction du centre hospitalier a réduit de moitié les moyens d’intervention du Service Mobile d’Urgence et de Réanimation de nuit jusqu’au 30 avril. Ce choix est en totale contradiction avec les indicateurs de santé du bassin de population centre-Vosges. Le nombre, la fréquence, et la gravité des interventions justifient le maintien de cette capacité médicale. Le vieillissement de la population, ainsi que l’incidence d’une prise en charge rapide sont autant d’argument. » commentent les syndicats CGT et CFTC.

L’hôpital spinalien emploie aujourd’hui près de 180 médecins. « Il n’y a pas d’impact sur le personnel mais la CFDT a alerté les instances sur la prise en charge de la population sur le bassin d’Epinal dans le cadre d’une urgence vitale qui aurait lieu la nuit. La gravité et l’étendue des séquelles augmente proportionnellement à la lenteur des premiers secours  » poursuivent les syndicats

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.