Search
samedi 24 oct 2020
  • :
  • :

Un escape game vient d’ouvrir à Golbey ! Un jeu d'aventure grandeur nature

image_pdfimage_print

les-mysteres-de-lest-escape-game-golbeyUn nouvel escape game a ouvert il y a une semaine rue d’Epinal à Golbey. « Les Mystères de l’Est » plonge les aventuriers dans trois décors différents. Trois salles sont proposées  avec à chaque fois des énigmes à résoudre pour tenter d’en ressortir.

Clément Sargentini et son frère Thomas ont décidé de créer un nouvel escape game à Golbey. C’est le premier des Vosges ! Dès que les participants rentrent dans la pièce, ils sont plongés dans un univers. Les aventuriers ont 60 minutes pour tenter de résoudre l’énigme. « Après, ils feront partie du décors » commente Clément Sargentini.

Une chambre d’hôpital des années 60

Trois salles plongent le visiteur dans des univers différents. La première salle est une vieille chambre d’hôpital des années 60. Des expériences ce sont passées. Les joueurs enquêteurs doivent découvrir ce qui s’est passé pour tenter de sortir de la pièce.

escape-game-golbey (1)

Un donjon moyenâgeux

La seconde salle plonge le visiteur au cœur d’un donjon enchanté. Ce donjon moyenâgeux emporte les enquêteurs dans un univers fantastique. Les joueurs vont devoir sauver le monde.

Une mystérieuse machine

Dans la dernière salle, la machinerie, un savant fou a disparu dans sa machine. Il est entré et a mystérieusement disparu. Qu’est-il devenu et à quoi sert cette mystérieuse machine ? Les joueurs doivent le découvrir pour sortir.

Etre observateur et méthodique

Chaque détail est important. Les enquêteurs doivent fouiller la salle de façon méthodique. « Il faut être observateur. » commente le co-gérant. En équipe, il faut résoudre les énigmes, les casse-têtes et chercher les indices. Des coffres, des pierres, des lampes, des cadenas, des codes… il ne faut négliger aucun indice. Les gérants observent les joueurs derrière leur caméra. « On est là pour les aider, donner des indices aux aventuriers en détresse » commente-t-il.

Clément a fait des études de Sciences cognitives et a une formation musicale. « Je m’occupe des scénarios et de la composition musicale. J’espère par la suite pouvoir faire mes propres musique pour l’escape game » commente-t-il.

escape-game-golbey3Son frère Thomas s’occupe de la réalisation, des mécaniques et des décors pour l’escape game. Il est diplômé d’un BTS dans la domotique et d’une licence éco-conception à Epinal. Il a ensuite exercé comme professeur de technologie dans deux établissements.

« J’ai découvert l’escape game au festival Michtô de Nancy. Il y avait un escape game éphémère dans une remorque d’un camion. J’étais étudiant en dernière année de master Sciences cognitives. Pour mon projet d’études j’ai voulu créer mon entreprise. » poursuit Clément. Il a alors présenté un prototype d’escape game que le public a pu découvrir et tester aux Imaginales d’Epinal.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.