Search
dimanche 18 août 2019
  • :
  • :

Stop Linky88 : « Les compteurs sont un nouveau marché juteux » !

image_pdfimage_print

compteur_linky_edf_1200Le collectif Stop Linky vosgien a tente de convaincre. Il s’est rapproché de parti communiste pour l’aider à rallier les habitants à son combat.

Le collectif de citoyens Stop Linky88 contre l’installation des compteurs Linky poursuit sa campagne d’information du public. Pour l’aider, il s’est rapproché du Parti communiste des Vosges. Le compteur Linky est un compteur électrique communiquant développé par Enedis.

P1390010Jean-Claude Lacour, élu du Parti communiste dénonce un véritable « gâchis financier ». Pour lui, « remplacer des compteurs qui fonctionnent parfaitement et qui ont fait leur preuve pendant plusieurs dizaines d’années, c’est inutile ». Le coût de son déploiement est estimé à 5 milliards. « S’il est vrai qu’aujourd’hui le compteur Linky ne coûtera rien à l’usager pendant sa phase de déploiement, au final, les coûts d’investissements seront-ils réellement couverts par les économies induites ? » poursuit l’élu.

Relevé automatique des consommations

Selon Énedis, l’installation de ces compteurs présenterait nombre d’avantages : le relevé automatique des consommations sans l’intervention d’un technicien, sans que la présence de l’usager en soit nécessaire, les facturations sur des données réelles, la modernisation du réseau électrique facilitant notamment l’intégration des énergies renouvelables.

L’usager peut refuser l’installation

« S’il permettra que toutes les interventions se fassent à distance, on imagine aisément la dérive possible des coupures à distance sans qu’un contact physique puisse avoir lieu vis-à-vis des plus démunis. C’est un nouveau marché juteux dont bon nombre de fournisseurs vont s’emparer. Tout ceci est un grand business où l’objectif recherché n’est pas une meilleure façon de consommer et d’économiser de l’énergie, mais la recherche de gains financiers sur le dos des usagers.» déplore Jean-Claude Lacour.

De nombreuses questions ont été soulevées et notamment l’obligation d’accepter, ou non, ces compteurs. L’usager peut refuser l’installation, selon les opposants. Selon le Président de l’Association Stop Linky88, Dominique Humbert « les gens sont nombreux à nous appeler pour nous demander comment on peut empêcher l’installation de Linky. » Le collectif a donc mis à disposition des usagers « des lettres recommandées types avec de nombreux arguments que l’on peut faire valoir. »

Enedis prévoit d’en installer dans les 35 millions de foyers français d’ici 2021.

C.K.N.




12 réactions sur “Stop Linky88 : « Les compteurs sont un nouveau marché juteux » !

  1. bernadette

    le relevé des consommations peut déjà se faire sans technicien puisque l’on peut envoyer sa consommation une fois par an par mail en se connectant sur le site d’EDF si l’on est absent donc c’est un argument bidon

    répondre
  2. LEBEDEL FLEURANCE M.H.

    Il faut aussi préciser que non seulement les usagers peuvent refuser l’installation de ces compteurs, mais que les maires peuvent également s’ opposer à cette installation sur leur commune… Il y a plusieurs exemples sur les Vosges, d’ailleurs.

    répondre
      1. LEBEDEL FLEURANCE M.H.

        Bonjour Jean-Paul,

        Je ne voudrais pas méjuger de votre opinion concernant les Maires qui se sont opposés à l’installation des compteurs Linky et Gazpar, mais j’aimerais savoir comment vous la justifiez et surtout quel sera, selon vous, le sort de ces délibérations prononcées par ces Maires.

        J’ai assisté à la réunion publique du 30 mai 2017 à Gérardmer. La salle des Armes était pleine de Gérômois, mais je ne crois pas que vous y étiez ni d’ailleurs Monsieur SPEISSMANN… On peut le regretter car il est toujours bon de pouvoir comparer les arguments d’Enedis à ceux de leurs détracteurs.

        Si vous en avez envie, je vous invite à consulter le site :
        refus.linky.gazpar.free.fr
        Vous y verrez que près de 500 communes de France se refusent à cette installation et vous pourrez prendre connaissance des délibérations concernant ces communes. A titre d’exemples : Dieppe, Saint-Max, Vandoeuvre, Yerres, Bougival Granges-Aumontzey, Liverdun, etc.

        Tous les maires de ces villes sont-ils des démagogues, croient-ils abuser leurs électeurs ? La question est ouverte et j’en poserai une autre : les maires qui cèdent à toujours plus de technologie, croient-ils qu’il s’agit de progrès et qu’ils apportent à leurs électeurs quelque chose dont ceux-ci leur seront reconnaissants ?

        Ce sont juste là quelques propos que je vous livre en toute amitié, Jean-Paul. Pour ma part, je ne vous demande pas de réponse : ma conviction est faite, comme vous pouvez vous en douter !

        Amicalement,
        Marie-Hélène

        répondre
  3. Gérald

    Je ne vois pas pourquoi le maire pourrait s’opposer à l’implantation du compteur Linky , il existe des personnes qui sont pour cet appareil, ce qui est mon cas.

    répondre
  4. sat

    SVP où trouve t-on le modèle de lettre type le plus simple pour refuser l’installation ?
    j’ai déjà un reçu un courrier d’ENEDIS pour me dire qu’ils me recontacteraient pour me dire le processus de pose etc..
    Pas de réponse de stop linky.
    Quant à la municipalité d’Epinal n’en parlons pas, silence radio ! Aucune info.
    C’est quand même incroyable autant d’inconséquence.
    On est quand même citoyen, votant, contribuable mais quand il s’agit de nous demander notre avis rien !

    répondre
      1. sat

        Merci mais il y a plusieurs modèles.
        On ne sait pas quelle lettre envoyer et à qui.
        Ensuite peut-on être sûr de ne pas avoir à débourser de l’argent pour une action?
        En résumé peut-on refuser sans frais et sans être harcelé par ENEDIS ?

        Merci

        répondre
  5. lamila

    C’est vrai qu’on n’y comprend plus rien et au final ça donnera raison à EDF et ses sbires qui agiront par intimidation avec les femmes, les personnes âgées, les naïfs… Comme je l’ai déjà constaté pour d’autres problèmes.
    A quoi servent nos élus ? Réellement on se le demande.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.