Search
jeudi 26 nov 2020
  • :
  • :

Rentrée du tribunal de commerce : fragilité des sociétés

image_pdfimage_print

AsséeLa traditionnelle audience de rentrée du tribunal de commerce d’Epinal a eu lieu lundi après-midi. Cette année, le tribunal de commerce doit déménager dans les locaux vides de la place Jeanne d’Arc, autrefois réservés à la chambre régionale des comptes. Deux nouveaux juges ont rejoint le tribunal : Françoise Rosin-Pierrel et Eric Mercier.

Le vice-procureur de la République, Vincent Légaut, est revenu sur les dossiers qui ont marqué l’année. On note 209 liquidations sur 272 procédures enregistrées et 27 plans de redressement.  Dans près de 80% des dossiers cela abouti à une liquidation immédiate. Les liquidations sont donc nombreuses et rapides après le dépôt de bilan des entreprises. Elles sont très souvent dues à des accidents de parcours. « Quand une société dépose son bilan au tribunal de commerce d’Epinal, il est souvent déjà trop tard » déplore le président, Jacques Leroy. Parmi les entreprises concernées, on  notre un grand nombre de petites entreprises.

Pour éviter que la situation des entrepreneurs ne se dégrade rapidement, le tribunal de commerce veut faire plus de prévention. Le déménagement du tribunal de commerce vers les locaux de l’ancienne chambre régionale des comptes, devrait se faire dans l’année.

C.K.N.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.