Search
mardi 19 jan 2021
  • :
  • :

Manifestation à Epinal – Le cri de détresse des maisons de retraite ! 300 personnes dans la rue à Epinal

image_pdfimage_print

manifestation-greve-epinal-sante- (10)À l’appel de leurs syndicats, une partie du personnel des maisons de retraite est en grève ce mardi. Une manifestation a eu lieu devant la préfecture des Vosges, à Epinal. Près de 300 personnes étaient dans la rue dans la cité des Images. Ils protestent contre le manque d’effectifs, le manque de personnel dans ces EPAHD (établissements pour personnes âgées dépendantes) et les conditions de travail éreintantes.

« Tous les Ehpad sont en difficulté !» dénoncent les syndicats. Moins de personnels et plus de résidents à prendre en charge, les maisons de retraite tirent la sonnette d’alarme. Depuis plusieurs mois, le personnel réclame « davantage de moyens humains pour plus de dignité ». Ce mardi, à l’appel de toutes les organisations syndicales, mais aussi de l’association des directeurs d’établissement et de services à domicile, une journée de grève a eu lieu ainsi qu’une manifestation devant la préfecture d’Epinal.

Le personnel des maisons de retraite déplore les sous-effectifs du personnel soignant, déséquilibré par rapport au nombre de résidents. Pour les syndicats, « il est inadmissible de ne pas prendre en compte la souffrance au quotidien que subissent professionnel, et par là même personnes âgées et familles ». « Aujourd’hui on nous demande de faire 15 toilettes par matinée. C’est très difficile. Il faut accompagner des personnes âgées dans des temps de plus en plus restreints.» explique une aide-soignante.

La ministre des Solidarité et de la Santé Agnès Buzyn a annoncé qu’elle  accordait une rallonge de 50 millions d’euros supplémentaires pour les Ephad en difficulté, en plus des 100 millions inscrits au budget 2018 de la Sécurité sociale. Une intersyndicale était reçue en préfecture vers 15h30.

C.K.N.




Une réaction sur “Manifestation à Epinal – Le cri de détresse des maisons de retraite !

  1. JMV

    L’équation est assez simple .

    De moins en moins d’argent dans les caisses.
    De moins en moins d’emplois et donc de plus en plus de personnes qu’il faut aider ( plus ou moins 6 millions de chômeurs réels soit un bon 20 % de la population active ).
    De moins en moins de personnes pour payer l’impôt sur le revenu.
    Une espérance de vie qui augmente accompagnée en parallèle d’une moindre autonomie.
    Des pensions de retraites qui baissent.

    Arrive un moment ou il faut demander aux personnes valides que la société soutien de donner en contrepartie un petit coup de main.

    Dans les EPHAD par exemple .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.