Search
dimanche 26 mar 2023
  • :
  • :

Une Spinalienne crée MeetnMake, un « Meetic de l’emploi » ! La SEM va investir 50 000 euros dans la start-up

Écouter cet article
image_pdfimage_print

La start-up MeetnMake vous permet de trouver le travail qui correspond à votre profil et à votre personnalité. Hier soir lors du dernier conseil municipal, les élus ont décidé d’investir 50 000 euros dans la société créée par la Spinalienne Hanane Bey. Cette entreprise pourrait s’implanter à Epinal et y créer 20 à 30 emplois.

La Spinalienne Hanane Bey est la présidente de la start-up MeetnMake (photographie FB Hanane Bey)

La Spinalienne Hanane Bey est la présidente de la start-up MeetnMake (photographie FB Hanane Bey)

Vous n’arrivez pas à trouver un emploi qui correspond à votre personnalité ? Trois jeunes entrepreneurs ont monté la start-up Meetnmake, une sorte de Meetic de l’emploi. L’entreprise propose une plateforme de recherche d’emploi affinitaire.

Les deux cofondateurs, dont la Spinalienne Hanane Bey, ont développé ce concept ingénieux qui s’adresse à la fois aux candidats et aux entreprises. « Ils ont développé un algorithme de matching qui permet de connaître la compatibilité entre l’entreprise et le candidat. » commente Michel Heinrich. La version Béta élargie sera lancée en octobre 2018. Le lancement du produit est prévu pour le début de l’année 2018.

20 à 30 emplois sur Epinal

« L’accompagnement de Vosj’Innove a permis de confronter le projet aux réalités de terrain et tester son potentiel auprès de professionnels. » poursuit Michel Heinrich.

La Société d’Economie Mixte et de Développement et d’Aménagement d’Epinal-Golbey a investi 50 000 euros dans la société MeetnMake. La start-up pourrait s’implanter à Epinal et créer 20 à 30 emplois  dans les 3 prochaines années, pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 2M d’euros en 2019.

La start-up pourrait s’installer à Epinal, rue de Nancy

La valorisation de l’entreprise est de l’entreprise est de 1,4M d’euros. Le besoin financier est de 100 000 euros avant la fin de l’année et une levée de fonds à hauteur de 550 000 euros est prévue en début d’année 2018. La Sem a investi 50 000 euros si la société s’installe à Epinal, au sein du pôle images, rue de Nancy.

La délibération a fait débat lors du dernier conseil municipal. L’objet a fait trois abstentions et deux oppositions de la part des élus. Le conseiller municipal Les Républicains, Benoît Jourdain a lui aussi voté contre le projet : « Je suis contre, compte tenu des engagements qu’on a déjà pris avec Xilopix, avec un projet de 950 000 euros, et du renflouement de la SEM. » Les conseillers municipaux du Parti Socialiste se sont abstenus de voter et Jean-Claude Lacour, conseiller municipal Front de Gauche s’y est opposé. Pour lui cette société qui met en relation entreprise et personnes à la recherche d’un emploi existe : c’est Pôle Emploi.

La délibération a tout de même été votée.

Renseignements : http://www.meetnmake.com/

C.K.N.

https://www.youtube.com/watch?v=ztlBfpilU9I

La start-up MeetnMake vous permet de trouver le travail qui correspond à votre profil et à votre personnalité. Hier soir lors du dernier conseil municipal, les élus ont décidé d’investir 50 000 euros dans la société créée par la Spinalienne Hanane Bey. Cette entreprise pourrait s’implanter à Epinal et y créer 20 à 30 emplois.

[caption id="attachment_122268" align="alignleft" width="442"]La Spinalienne Hanane Bey est la présidente de la start-up MeetnMake (photographie FB Hanane Bey) La Spinalienne Hanane Bey est la présidente de la start-up MeetnMake (photographie FB Hanane Bey)[/caption] Vous n’arrivez pas à trouver un emploi qui correspond à votre personnalité ? Trois jeunes entrepreneurs ont monté la start-up Meetnmake, une sorte de Meetic de l’emploi. L’entreprise propose une plateforme de recherche d’emploi affinitaire. Les deux cofondateurs, dont la Spinalienne Hanane Bey, ont développé ce concept ingénieux qui s’adresse à la fois aux candidats et aux entreprises. « Ils ont développé un algorithme de matching qui permet de connaître la compatibilité entre l’entreprise et le candidat. » commente Michel Heinrich. La version Béta élargie sera lancée en octobre 2018. Le lancement du produit est prévu pour le début de l’année 2018.

20 à 30 emplois sur Epinal

« L’accompagnement de Vosj’Innove a permis de confronter le projet aux réalités de terrain et tester son potentiel auprès de professionnels. » poursuit Michel Heinrich. La Société d’Economie Mixte et de Développement et d’Aménagement d’Epinal-Golbey a investi 50 000 euros dans la société MeetnMake. La start-up pourrait s’implanter à Epinal et créer 20 à 30 emplois  dans les 3 prochaines années, pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 2M d’euros en 2019.

La start-up pourrait s'installer à Epinal, rue de Nancy

La valorisation de l’entreprise est de l’entreprise est de 1,4M d’euros. Le besoin financier est de 100 000 euros avant la fin de l’année et une levée de fonds à hauteur de 550 000 euros est prévue en début d’année 2018. La Sem a investi 50 000 euros si la société s’installe à Epinal, au sein du pôle images, rue de Nancy. La délibération a fait débat lors du dernier conseil municipal. L’objet a fait trois abstentions et deux oppositions de la part des élus. Le conseiller municipal Les Républicains, Benoît Jourdain a lui aussi voté contre le projet : « Je suis contre, compte tenu des engagements qu’on a déjà pris avec Xilopix, avec un projet de 950 000 euros, et du renflouement de la SEM. » Les conseillers municipaux du Parti Socialiste se sont abstenus de voter et Jean-Claude Lacour, conseiller municipal Front de Gauche s'y est opposé. Pour lui cette société qui met en relation entreprise et personnes à la recherche d'un emploi existe : c'est Pôle Emploi. La délibération a tout de même été votée. Renseignements : http://www.meetnmake.com/ C.K.N.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.