Search
mardi 14 juil 2020
  • :
  • :

Trois infirmières vosgiennes vont partir en Sierra Léone pour venir en aide aux victimes

image_pdfimage_print
(crédits photo Unicef)

(crédits photo Unicef Sierra Léone)

Mi-août la Sierra Léone a été victime d’une catastrophe. Plus de 500 personnes sont mortes dans les inondations et les glissements de terrain causés par plusieurs jours de pluies torrentielles. Une équipe de bénévoles de Médilor va partir pour les aider.

En Sierra Léone, les récentes inondations ont fait plus de 500 morts et près de 800 personnes sont encore portées disparues. Le pays est débordé et a besoin d’une aide médicale, de nourriture et d’eau potable. Trois infirmières vosgiennes, bénévoles au sein de l’organisation humanitaire Médilor sont sur le départ. Les trois vosgiennes Sandrine Pasquier, sage-femme, Laurence Miclo et Sophie Montemont infirmières vont prodiguer des soins médicaux aux victimes. Elles seront accompagnées d’autres membres de Medilor pour les aider. « Une première équipe de 4 personnes est partie hier. Ils vont explorer les lieux avant notre arrivée samedi prochain » explique Laurence Miclo, infirmière bénévole à Médilor.

Des risques importants d’épidémie

Une fois la deuxième équipe sur place, les bénévoles devront être polyvalents. Ils vont apporter des soins aux victimes, faire des pansements…« Avec le manque d’hygiène et de soin, il y a des risques importants d’épidémie, particulièrement le choléra. Il faut absolument endiguer ce risque.«  assure la bénévole vosgienne. Les pluies ont condamné les structures sanitaires existantes et contaminé les puits, rendant l’eau impropre à la consommation.

Après les coulées de boues, les autorités ont installé des camps dans plusieurs quartiers de Freetown, la capitale de la Sierra Leone pour accueillir les sinistrés.

L’équipe vosgienne devrait rentrer de mission le 22 septembre prochain.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.