Search
dimanche 26 sept 2021
  • :
  • :

Les professeurs du collège Jules-Ferry d’Epinal ne décolèrent pas !

image_pdfimage_print
(photographies Michel Conraud)

(photographies Michel Conraud)

Les professeurs du collège Jules-Ferry d’Epinal sont en colère et ont décidé de le faire savoir. En ce lundi de rentrée scolaire, ils distribuaient des tracts aux parents d’élèves. Ils protestent contre la dotation horaire accordée à l’établissement par le rectorat de l’académie Nancy-Metz.

tractage-college-jules-ferry-epinal (6)La semaine dernière, les professeurs du collège spinalien avaient décidé de lever le préavis de grève pour la rentrée scolaire afin de ne pas perturber les enfants, mais ils n’abandonnent pas la bataille. Les professeurs Frédéric Garcia et Laurent Thévenot, porte-parole des enseignants expliquent qu’ils ne voulaient « pas perturber la rentrée des élèves ».

Le principal problème revendiqué par les professeurs est le manque de moyens attribués par l’Académie. « Ce mouvement est né de la diminution des moyens alloués à notre établissement depuis de trop nombreuses années dégradant ainsi les conditions d’accueil des élèves. » commentent les enseignants.

Pas de réponse du rectorat

A ce jour, le rectorat n’a jamais répondu aux différents courriers signalant les difficultés rencontrés par le personnel et la dégradation de la prise en charge des élèves.

« Notre action menée en juillet a permis de récupérer 17 heures de dotation pour l’ouverture de la 6e classe de 3e qui avait été demandée en raison d’un nombre d’élèves prévus par classe supérieur à 31 élèves. Les autres demandes formulées n’ont pas été satisfaites. Nous avons réitéré notre demande auprès du rectorat en précisant les raisons pour lesquelles nous souhaitons voir la dotation être augmentée, sans réponse à ce jour » précisent les professeurs.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.