Search
dimanche 25 sept 2022
  • :
  • :

Maltraitance des poulets – Opération choc de l’association L214 à Epinal !

image_pdfimage_print

P1350540

Les bénévoles de L214 étaient au centre-ville d’Epinal pour présenter la dernière enquête de l’association menée dans un élevage intensif et un abattoir de poulets du groupe Doux.

Munis de photos grand format et d’écrans vidéos, les militants locaux de L214 ont informé les Spinaliens des conséquences dramatiques de l’élevage intensif de 600 millions de poulets élevés et abattus chaque année en France. Arrêts cardiaques, difficultés respiratoires, boiteries font partie des problèmes récurrents dans les élevages de poulets à croissance rapide. « Aujourd’hui, les poulets grossissent 4 fois plus vite qu’en 1950 ! En France, 75% des poulets sont élevés de cette façon. Au sol, des pochoirs symboliseront les millions de victimes de notre consommation effrénée de produits d’origine animale. » expliquent les militants de l’association.

Dans un contexte général de baisse de la consommation de viande, le poulet, a contrario, connaît une forte progression : près de 40% en 10 ans !

Pour Sébastien Arsac, porte-parole de L214 : « L’exploitation des poulets est représentative d’un modèle de production industriel qui considère les animaux comme des protéines sur pattes. La sélection génétique, la nourriture, la lumière… : tout est fait pour que la croissance des poulets soit la plus rapide possible, quelles qu’en soient les conséquences pour les animaux. Il y survivent dans une promiscuité extrême, à plus de 20 poulets par m2. C’est une course infernale qui n’a pas de limites. »




Une réaction sur “Maltraitance des poulets – Opération choc de l’association L214 à Epinal !

  1. Léna

    Ok on est avec vous !
    Il ne faut plus continuer à manger ce que les industriels veulent nous imposer. C’es tà nous de faire la loi de la consommation pour être des consommateurs intelligents et actifs.

    Je suppose que mon commentaire militant sera effacé.
    Donc à quoi bon relater ces faits si vous ne laissez pas la parole aux lecteurs, juste pour justifier votre blog ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.