Search
mardi 3 déc 2019
  • :
  • :

Vosges – La campagne en fête ! 26 et 27 août à Roville-aux-Chênes.

image_pdfimage_print

P1050119

Événement majeur dans la vie de Jeunes Agriculteurs Vosges, « La Campagne en Fête » est un week-end festif qui marque la finale départementale de labour.

Depuis plus de 30 ans, « La Campagne en Fête » se déroule le dernier dimanche d’août et se déplace à travers le département pour permettre à tous d’y assister. Cette année, cette grande vitrine du monde rural s’est installée à Roville-aux-Chênes, près de Rambervillers, pour le plus grand plaisir du canton organisateur.

 « La Campagne en Fête » permet le temps d’une journée d’animer la campagne : véritable lieu de rencontres et d’échanges pour tous les agriculteurs vosgiens mais également pour les citadins, de plus en plus nombreux chaque année, curieux de re(découvrir) le milieu agricole. Et cette année, exceptionnellement, cet événement se déroulera sur l’ensemble du week-end des 26 et 27 août 2017.

Ainsi, Jeunes Agriculteurs Vosges et les JA de Rambervillers ont décidé de surfer sur la vague des courses colorées et organisent « AGRI’COLOR », la première course colorée à la découverte des paysages agricoles, le samedi 26 août 2017 en fin d’après-midi. Pour les moins courageux et plus gourmands, la SDAE (Section Départementale des Anciens Exploitants) proposera des dégustations de produits du terroir. S’en suivra une soirée dansante avec tartiflette géante et un DJ qui réchauffera l’ambiance, si besoin est, à partir de 22h.

Dimanche 27 août, les choses sérieuses débuteront dès 10h30 avec la messe des laboureurs et la bénédiction des tracteurs des concurrents de la finale départementale de labour. En effet, les gagnants de chaque finale cantonale de labour se retrouvent à la finale départementale pour disputer la première place et ainsi espérer gravir la première marche du podium national aux Terres de Jim (du 8 au 10 septembre 2017 à Margny-lès-Compiègne). Sans oublier l’étape intermédiaire qui est la finale régionale qui, après s’être déroulée dans les Vosges l’année dernière, aura lieu à Gironville-sous-les-Côtés en Meuse le 3 septembre 2017.

Mais attention, « La Campagne en Fête » n’est pas qu’un événement agricole, bien au contraire. Il se veut ouvert à tout public, de tout âge et venant de tout horizon. Ainsi, une démonstration de moto trial sera réalisée par le club de La Bresse : pas moins de quatre pilotes feront preuve d’agilité et de puissance face aux différents obstacles du parcours. Des structures gonflables seront également mises à disposition des plus jeunes. Enfin, les adhérents JA Vosges le souhaitant pourront également participer à la course de tracteurs-tondeuses cross, de même qu’aux jeux intercantons.

Vous pourrez vous désaltérer et vous restaurer sur place tout au long du week-end, notamment avec le repas champêtre du dimanche midi servi après un apéritif offert par la commune de Roville-aux-Chênes.

L’art du labour : une tradition ancestrale

Que serait une fête de l’agriculture sans concours de labour ? La passion des agriculteurs en matière de labour est ancrée dans le tissu agricole depuis bon nombres d’années. En effet, que ce soit en planche (avec une charrue) ou à plat (avec un brabant), l’art de tracer des sillons au centimètre près est tous les ans, un temps fort.

Les premières finales cantonales de la campagne vosgienne débutent généralement à la mi-août, en fonction de l’avancée des travaux dans les champs. Cette année, une dizaine de concours locaux ont été organisés par les JA à l’échelon cantonal. Les gagnants de chaque finale vont s’affronter dimanche 27 août 2017 lors de la finale départementale, dont les premiers de chaque catégorie se retrouveront confrontés aux gagnants des autres départements du Grand Est lors de la finale régionale de labour le 3 septembre 2017 à Gironville-sous-les-Côtes, en Meuse.

Pour juger les candidats, un jury, composé d’élus issus de différentes OPA, inspectera avec minutie le tracé d’ouverture, la régularité et la qualité des sillons tracés à l’aide de leur matériel, le tout sous le regard affûté du Président du jury, M. Alain ANXIONNAT.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.