Search
dimanche 16 mai 2021
  • :
  • :

La troupe enjouée de La dame de chez Maxim emporte le public du Théâtre du Peuple

image_pdfimage_print

P1330126Pour sa dernière saison à la tête du Théâtre du Peuple, Vincent Goethals a souhaité marquer le coup en réunissant des acteurs qui ont marqué son passage à Bussang. « La dame de chez Maxim… ou presque », une adaptation de Feydeau sur les airs chantés d’Offenbach a séduit le public ce dimanche.

En ce dernier dimanche du mois de juillet, la Théâtre du peuple affiche complet pour la première fois de la saison avec « La dame de chez Maxim… ou presque », un vaudeville virevoltant. Cette adaptation de Feydeau sur des passages musicaux d’Offenbach est jouée, chantée et dansée par près de 25 artistes.

Pour la dernière de ses 6 années à la tête du Théâtre du Peuple, Vincent Goethals a voulu fêter des retrouvailles en réunissant les actrices et acteurs qui ont marqué son passage. Il a joué sur les contrastes en misant sur une écriture actuelle.

Le rythme de ce Feydeau entre opérette et vaudeville est soutenu. Les airs chantés d’Offenbach, sous la direction de Gabriel Mattei en curé hilarant viennent apporter punch et gaité à la pièce.

Le public se retrouve pris au jeu de cette intrigue pourtant assez simple. Le docteur Petypon, un bourgeois plus que respectable a ramené dans son lit et sous le toit conjugal, une danseuses du Moulin Rouge, La Môme Crevette. Dans une ambiance éclectique, qui tient à la fois du carnaval et du polar à suspense, des personnages et des intrus de toutes sortes entraînent le spectateur sur un rythme effréné dans une suite ininterrompue de péripéties, de quiproquos, de coups de théâtre jubilatoires.

Août : 2, 3, 4, 5, 6, 9, 10, 11, 12, 13, 16, 17, 18, 19, 20, 23, 24, 25, 26.

Horaire Août : du mercredi au dimanche à 15 h 00.

Durée : 2 heures 45 avec entracte.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.