Search
jeudi 26 nov 2020
  • :
  • :

Les professeurs du collège Jules Ferry demandent plus de moyens Suppression d’un poste en arts plastiques et en allemand à la rentrée

image_pdfimage_print

P1320443

La colère gronde chez les professeurs du collège Jules Ferry d’Epinal. Ce jeudi, une manifestation a rassemblé une quarantaine d’enseignants ainsi que des élèves devant l’établissement. Ils demandent plus de moyens pour l’établissement.

jules-ferry (3)

Laurent Thevenot et Frédéric Garcia

« L’établissement a reçu des moyens insuffisants pour fonctionner correctement » explique Laurent Thevenot, professeur en sciences physique au collège Jules Ferry d’Epinal. L’ensemble de l’équipe éducative du collège spinalien a fait des efforts pour poursuivre l’éducation des élèves avec peu de moyens, mais là c’est trop.

« Cette année, notre collège est le moins doté du département. Depuis des mois, nous avertissons notre administration sur la situation intenable qui est la nôtre.» poursuit le professeur en sciences physique.

« les moyens alloués pour cette ouverture ne couvrent pas les besoins »

Les enseignants ont averti le rectorat, mais leur requête est restée sans réponse. En fin de semaine dernière, les professeurs ont obtenu l’ouverture d’une classe de troisième, mais selon eux, « les moyens alloués pour cette ouverture ne couvrent absolument pas les besoins et ne respectent pas le cadre légal ! »

La dégradation des conditions d’enseignement conduit, à la rentrée 2017, à la suppression d’un poste en arts plastiques ainsi qu’un poste en allemand.

En grève le jour de la rentrée

En janvier 2016, une grève avait déjà eu lieu au sein de l’établissement. Elle avait rassemblé 90% de grévistes. « On s’est battu pour maintenir une offre d’enseignement complète avec du latin, du grec, des classes bilangues… » commente Frédéric Garcia, professeur de SVT au collège.

Devant l’absence de prise en compte des demandes des professeurs du collège, la rentrée 2017 est menacée. Pourtant, les effectifs du collège sont stables avec près de 600 élèves chaque année. Un préavis de grève est déjà posé le jour de la rentrée.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.