Search
jeudi 14 nov 2019
  • :
  • :

Nouvel hôpital – Arrivée d’une 6è grue sur le chantier Ouverture prévue aux patients en 2020

image_pdfimage_print
(photographies Michel Conraud)

(photographies Michel Conraud)

Elles ne passeront pas inaperçues ! La dernière des 6 grues vient d’entrer en action cette semaine sur le chantier le plus important du moment à Epinal : celui du nouvel hôpital.

nouvel_hopital_epinal_1!_960x540!_1!_0x163!_1920x1080!_FFFFFFLe chantier du nouvel hôpital d’Epinal a repris il y a quelques mois avec deux ans de retard. Les travaux de ce nouveau complexe hospitalier de 56 000 m2 vont durer 3 ans et devraient coûter 130 millions d’euros.

Démarré en 2005 et après de nombreux rebondissement, le chantier mené par Demathieu Bard Construction devrait permettre à offrira après 36 mois de travaux, ses services à un bassin de santé de 265 000 personnes. Près de 150 entreprises vont travailler sur le chantier. Ce lundi, la dernière des 6 grues vient de se mettre au travail.

400 compagnons

Les moyens mis en œuvre pour répondre à ce marché sont considérables : 400 compagnons, 250 000 m3 de terre déblayée, 6 grues, 40 000 m3 de béton… Du 17 avril au 15 juin, les travaux de minage ont été réalisés pour la création des bassins de rétention et de la paroi clouée.

Le nouveau bâtiment sera édifié sur une surface de 4 ha devant l’actuel établissement en grande partie voué à la démolition. La base vie pouvant accueillir 400 compagnons est opérationnelle depuis début mars.

Au total, il disposera de 284 lits et 53 places d’hospitalisation de jour. Pour diminuer le taux d’occupation des lits, l’hôpital va développer la chirurgie ambulatoire. Il disposera de 2 scanners, 1 IRM, 5 salles d’opération, 2 salles d’endoscopie, 3 salles d’accouchement sur une surface de 56 000 m² dont 12 000m² de parking. Pas moins de 2000 locaux desservis par 21 ascenseurs. Les consultations seront regroupées sur un étage unique avec entrée dédiée pour éviter le croisement des flux de patients en consultation et hospitalisés.

L’ancien hôpital sera démoli

Les ambulances et véhicules entreront dans les parkings souterrains situés rue Robert-Schumann. Les patients passeront quant à eux par la rue du Parc pour entrer dans le nouvel établissement.

Le nouvel hôpital en forme de peigne à 4 dents devrait ouvrir ses portes au premier semestre 2020. L’ancien hôpital sera quant à lui démoli en partie 18 mois après l’ouverture du nouvel établissement. Il ne restera plus que le pavillon Robert Schuman qui accueille le service de neurologie et le service de néphro-dialyse associant la polyclinique La Ligne Bleue et le CH Emile Durkheim situé à l’entrée de l’hôpital actuel,le service de radiothérapie constitué de bunker de béton imposants, ainsi que le parking en ouvrage donnant sur le Chemin des Patients.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.