Search
dimanche 19 sept 2021
  • :
  • :

Les Jeunes Agriculteurs des Vosges partent à la rencontre des députés

image_pdfimage_print
(crédit photo JA Vosges)

(crédit photo JA Vosges)

Après avoir placardé, au soir des élections du second tour des législatives le 18 juin dernier, des affiches du slogan #EnAvantL’Agriculture sur les panneaux communaux, « Jeunes Agriculteurs Vosges » souhaite aller plus loin. Ainsi, une proposition de rencontre a été envoyée aux députés vosgiens afin d’échanger sur la question des prix agricoles, des relations commerciales et de l’alimentation.

Pour faire face à la crise agricole qui perdure depuis plus de deux ans, les exploitants agricoles comptent sur le soutien et l’engagement de ses élus. En effet, tandis que plusieurs filières montrent des signes de reprise et que certains voyants sont au vert, les agriculteurs semblent être une fois de plus oubliés. En 2016, la moitié des exploitants agricoles en France ont gagné moins de 354 € par mois. Les agriculteurs veulent trouver des solutions pour sortir de cette situation.

Alors que les États Généraux de l’Alimentation ont débuté le 20 juillet 2017, « Jeunes Agriculteurs Vosges » a décidé d’impliquer les députés en leur faisant part de leurs propositions. En effet, il est nécessaire que ces derniers soient pleinement conscients des enjeux de l’agriculture, notamment dans un département comme les Vosges où plus de 90 % de la surface totale du département est consacrée à l’agriculture et à la forêt.
Ainsi, le syndicat jeune vosgien a proposé une rencontre à chaque élu du département. C’est dans ce sens que Jean-Jacques GAULTIER, député de la 4ème circonscription des Vosges, a répondu favorablement à la demande de Jeunes Agriculteurs Vosges. Une délégation JA Vosges d’une dizaine d’élus, comptant membres de Bureau et présidents de cantons, et Jean-Jacques GAULTIER ont été accueillis par Philippe NICOLAS, Maire de Puzieux, qui a mis à disposition la salle municipale pour cette rencontre.

Les échanges ont pu débuter après un tour de table, permettant à chacun de se présenter. Le dialogue s’est tout d’abord tourné vers les États Généraux de l’Alimentation. Ainsi, le Député a souhaité dès le départ mettre en confiance ses interlocuteurs en indiquant que les acteurs de l’agroalimentaire devaient utiliser leurs parlementaires pour faire remonter les préoccupations du terrain aux ministères. Yohann BARBE, Président des Jeunes Agriculteurs des Vosges, a ainsi insisté sur le fait qu’il faut « arrêter de dire qu’il faut créer de la valeur ajoutée, il faut la répartir ». Avant de poursuivre : « Sur un panier de courses [alimentaires] de cent euros, seulement sept reviennent aux producteurs. On ne demande que 3 % de plus ».

D’autres thèmes, tels que la communication ou le manger français, ont été abordés lors de cette rencontre qui a duré de nombreuses heures, le tout dans une ambiance conviviale. Cela a permis aux élus JA Vosges de faire part de leurs préoccupations mais également leurs propositions pour l’avenir.
Le député Jean-Jacques GAULTIER a exprimé, à plusieurs reprises, être à la disposition de ses concitoyens.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.