Search
jeudi 15 avr 2021
  • :
  • :

« Epinal Bouge l’Eté » – Ça va swinguer !

image_pdfimage_print
Les Gars dans l'Coin

Les Gars dans l’Coin

Le festival « Epinal Bouge l’Eté », organisé par la ville d’Epinal, qui a lieu du vendredi 7 juillet au vendredi 18 août, se poursuit la semaine prochaine avec 2 rendez-vous : Mercredi 12 juillet : 15h au Parc du Château – spectacle avec la Compagnie ILYA dans « Monsieur et Madame » et Vendredi 14 juillet : 21h place des Vosges – concert avec  Les Gars dans l’Coin.

Cirque Ilya

Cirque Ilya

Mercredi 12 juillet, rendez-vous au parc du château d’Epinal avec la compagnie Ilya:

Monsieur et Madame viennent présenter un spectacle de cirque bien sûr, mais pas que…
Monsieur et Madame font des rêves, des rêves de cirque. Alors oui, ils débutent dans le spectacle, Oui, ils présentent des numéros aussi stupides qu’inattendus, mais leur bonne humeur, leur géné-rosité, leur simplicité sont sans faille.
Monsieur et Madame sont deux étoiles filantes qui brillent de maladresse, ils sont vifs et ingénus. Leurs faiblesses sont aussi leur seule force.
S’ils jouent de l’art clownesque comme de leur arme favorite tout au long du spectacle, ils sauront également vous toucher par leur tendresse et leur humanité.
Après les Frères Panini, accueillis à plusieurs reprises dans ce festival, et qui ont remporté un grand succès, découvrons la nouvelle création du Cirque Ilya, « Monsieur et Madame », un couple d’acroballerie ou de jonglobatie ????
Spectacle gratuit

Vendredi, rendez-vous place des Vosges à 21h avec Les Gars dans l’Coin:

Depuis 10 ans, les Gars dans l’Coin sillonnent les routes en proposant leur show festif, haut en couleurs, fait de musique énervée, de joie de vivre et de chorégraphies survoltées….. Ce savant mélange a permis à ce groupe hors norme de se tailler une place de choix dans le petit monde du rock alternatif.
LGDLC fait aujourd’hui peau neuve et revient avec un projet plus ambitieux que jamais et un album inti-tulé « Kernel panic ». Une rythmique lourde et métallique au service d’harmonies dont le pittoresque balkanique lorgne sur le big band jazz, une esthétique atypique entre révolution industrielle et moder-nisme….. Ils posent les bases de leur univers déjanté pour remuer les fondements des petits et des grands, et ça va faire mal…..




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.