Search
jeudi 27 jan 2022
  • :
  • :

Prostitution à Epinal, les voisins excédés En guise de signal d'alarme, un homme se livre

image_pdfimage_print

20170610_145207_resized

Trop c’est trop ! La prostitution s’installe avenue Dutac à Epinal et certains voisins sont excédés à l’image de Patrick qui vient de déployer une inscription à sa fenêtre; « La situation n’est plus vivable. Si encore, les prostituées travaillaient à des heures raisonnables, je ne m’insurgerai pas mais là, je craque. A toute heure de la nuit, c’est la même rengaine; des appels téléphoniques incessants, des bruits de passage dans le hall d’immeuble…Le pire, c’est lorsque certains clients s’excitent sur la porte d’entrée pour l’ouvrir après l’appel à l’interphone. Le soir à 22 heures, je ferme la porte à clés mais les travailleuses du sexe l’ouvrent dès qu’il y a du passage constate le plaignant.

Il est 15h samedi 10 juin et un client arrive. Il passe un coup de téléphone devant la fameuse porte de l’immeuble face à la gare. Patrick, irrité par le va-et-vient, se dirige vers lui et l’interpelle; Vous allez voir les putes ? » La personne ne répond pas et s’engouffre dans le hall d’immeuble dès l’ouverture.

Qui sont ces prostituées, d’où viennent-elle ? Organisées en réseau d’escort, elle sont d’origine Africaine, Asiatique ou Sud-Américaines. Certaines viennent de Paris ou d’Espagne et leur activité n’est visiblement pas déclarée. Si vous saviez l’argent liquide qu’elle brassent, c’est impressionnant ajoute Patrick…

Alors comment nouer le dialogue ? J’ai essayé de parler avec elle mais en vain. Une fois, l’échange était virulent, on a failli en venir aux mains. J’ai aussi entendu des bruits de bagarre avec un client…Puis, il réfléchit et se souvient d’une autre anecdote. Une prostituée avait un problème gynécologique et on a pris sa voiture. Je l’ai ensuite amené à l’hôpital pour qu’elle puisse y subir des examens. 

Je suis terriblement inquiet. Parfois, ces filles de joies sont deux et bientôt trois ajoute Patrick. Dans un an, je serai à la retraite et je compte déménager. D’ici là, il reste encore des nuits entrecoupées à vivre. Je dors 3 heures par nuit en moyenne » confie, dépité, l’homme qui tire le signal d’alarme.

Le voisin, impuissant, compte avertir la mairie et a déposé un courrier à quelques médias locaux pour faire réagir…La rédaction n’a pas pu joindre le propriétaire qui ne doit pas se faire de soucis tant que les loyers sont versés.

 




2 réactions sur “Prostitution à Epinal, les voisins excédés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.