Search
dimanche 25 oct 2020
  • :
  • :

Agression homophobe – Défiguré à coups de poing alors qu’il marchait dans la rue

image_pdfimage_print

coup-violence

La semaine dernière, un jeune homme âgé de 20 ans a été violemment agressé à 21h dans les rues de Saint-Dié-des-Vosges. Deux hommes qui circulaient dans une voiture l’ont tabassé à coups de poing parce que celui-ci est homosexuel.

Le commissaire de police et le procureur de la République reviennent sur les faits

Le commissaire de police et le procureur de la République reviennent sur les faits

Le 22 juin dernier, un jeune homme a été victime d’une agression dans les rues de Saint-Dié près de la cathédrale. Il s’agit d’un acte homophobe selon le Procureur de la République. Ses agresseurs se seraient attaqués à lui parce qu’ils n’ont pas aimé sa façon de marcher. Deux personnes qui circulaient dans un véhicule ont commencé par insulter le jeune homme. Le passager décide de sortir de la voiture pour tabasser le jeune homme à coups de poing. « Il souffre d’un enfoncement de la pommette droite. Son état a nécessité des gestes médicaux assez importants. » explique le Procureur de la République, Étienne Manteaux.

« La victime a été très choquée par l’agression »

Par chance, l’agression a été stoppée à temps par un passant qui a couru à son secours et qui a réussi à mettre en fuite les agresseurs. Le conducteur et son passager prennent la poudre d’escampette en abandonnant la victime sur le trottoir. «C’est de la lâcheté absolue. La victime est une personne assez fluette. Il a été très choqué par cette agression. Maintenant, il a peur de sortir de chez lui » assure le Procureur.

L’agresseur est toujours en fuite

Le conducteur a été identifié par les policiers, mais le passager qui a infligé les coups à la victime n’a toujours pas été retrouvé. Il s’agirait selon le Procureur de la République, Étienne Manteaux, d’un homme de type africain d’une vingtaine d’années.

Le conducteur de la voiture, un jeune homme de 21 ans, sans aucun casier judiciaire, refuse de dénoncer son ami, auteur des coups de poing. « Il dit qu’il ne sait pas qui était son passager, ni ce qu’il faisait » commente Étienne Manteaux. Le conducteur a été déféré et placé sous contrôle judiciaire, il devra répondre de ses actes devant le tribunal de grande instance d’Epinal le 11 juillet prochain. Il risque jusqu’à 7 ans de prison.

C.K.N.




Une réaction sur “Agression homophobe – Défiguré à coups de poing alors qu’il marchait dans la rue

  1. NINOU

    C’est ignoble !!
    Nous sommes en 2017, les mentalités ont évoluées.
    Les auteurs de cet « acte barbare » doivent être sévèrement punis.
    Ils risquent 7 années de prison (dixit dans l’article)? Eh bien qu’ils les fassent, si cette peine pouvait dissuader d’éventuels agresseurs de commettre ce genre d’acte abominable.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.