Search
mercredi 19 juin 2019
  • :
  • :

25 ans de prison requis contre Daniel Rudenko

image_pdfimage_print

couteau

Ce vendredi s’est ouvert le dernier jour du procès de Daniel Rudenko. L’avocate générale a requis 25 ans de prison à l’encontre de Daniel Rudenko, ainsi qu’une peine de sûreté de 13 ans.

Alice Mazière, l’avocate générale est revenue sur les faits. Selon elle, l’accusé, Daniel Rudenko, a volontairement donné la mort. « Le coup de couteau porté au cœur de Laetitia n’est pas un hasard. Il a visé un organe vital : le cœur.  » assure-t-elle. De plus, selon l’avocate générale l’accusé n’a pas cherché à savoir si Laetitia Delecluse était morte. « Après le coup de couteau, quand il la recouvre de la bâche, elle est peut-être encore vivante. » argumente-t-elle.

Alice Mazière reprend chacun des mensonges de Daniel Rudenko : maltraitances, faux SMS, empoisonnement des enfants, rumeurs d’exhibitions sexuelles devant les enfants. Des mensonges qui indiquent selon le ministère public que Daniel Rudenko a préparé son acte au cours des mois précédents. « Il voulait faire passer Laetitia Delecluse pour une mauvaise mère ».

Pour Maître Welzer l’avocat de la défense, « Si vous n’êtes pas certains à 100% qu’il a volontairement donné la mort, le moindre doute doit toujours profiter à l’accusé. » Selon lui, si Daniel Rudenko avait voulu volontairement tué sa compagne il ne se serait pas contenté d’un seul coup de couteau.

L’avocate générale requiert 25 ans de réclusion criminelle à l’encontre de Daniel Rudenko, ainsi qu’une peine de sûreté de 13 ans. Elle demande aussi le retrait total de son autorité parentale. Le jugement est attendu dans la soirée

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.