Search
mercredi 5 août 2020
  • :
  • :

Législatives – Les candidats pour l’UPR

image_pdfimage_print
Nicole Arnould

Nicole Arnould et Patrick Errard pour la 1ère circonscription, celle d’Epinal

Dans la 1ère circonscription, celle d’Epinal, c’est Nicole Arnould, 31 ans, de Nancy, qui représentera l’UPR pour les élections législatives. Elle travaille depuis 10 ans dans un bureau d’études dans une collectivité territoriale. Elle sera accompagnée de Patrick Errard, chauffeur sur Epinal.

David Wentzel pour la 2è circonscription

David Wentzel pour la 2è circonscription

David Wentzel est le candidat de la 2è circonscription pour le mouvement UPR. Le candidat de 32 ans est né et habite à Saint-Michel-sur-Meurthe. Géomètre de formation, il s’est lancé dans la politique après un période de chômage. « Après la crise économique, il y a eu un fort ralentissement et le gérant de la société a décidé de me licencier. J’ai alors cherché les raisons profondes de la crise » explique-t-il. Pour lui, la France ne peut plus lutter contre les délocalisations. « Nos usines sont en concurrence directe avec les usines du monde entier. C’est ce qui fait que toutes nos usines vosgiennes ferment les unes après les autres » poursuit-il.

Il sera assisté de Lucas Comesse, son suppléant. Il est étudiant en criminologie.

Matthieu Mougel pour la 3è circonscription

Matthieu Mougel pour la 3è circonscription

Dans la 3è circonscription, c’est Matthieu Mougel, 29 ans, masseur-kinésithérapeute, qui sera le candidat pour l’UPR. Cet habitant de La Bresse a connu l’UPR en 2016. « Je me suis tombé sur une conférence de François Asselineau et je me suis rendu compte qu’on vivait dans une hypocrisie totale. J’ai vite compris que la grande majorité des lois venaient de l’Union Européenne. » assure-t-il. Son suppléant est Marc Seufer, infirmier libéral.

Davia Hancock pour la 4è circonscription

Davia Hancock pour la 4è circonscription

Dans le 4è circonscription, Davia Hancock, 46 ans, maman de deux enfants se présente pour l’UPR. Cette éducatrice spécialisée et élève infirmière en reconversion a adhéré à UPR après avoir étudié les traités européens. « Je me suis rendu compte qu’on n’était pas du tout au courant de ce qui se fait. » assure-t-elle.

Davia Hancock sera accompagne de Mathieu Frederic, pompier.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.