Search
samedi 21 sept 2019
  • :
  • :

Elaboration du Projet Régional de Santé Grand Est

image_pdfimage_print

santéL’Agence régionale de santé Grand Est s’est engagée, dès 2016, dans des travaux préparatoires à l’élaboration du Projet Régional de Santé (PRS) 2018-2027 : état des lieux régional, évaluation des PRS de première génération des trois ex-régions, réflexion prospective…

Le PRS de seconde génération déterminera, en cohérence avec la stratégie nationale de santé et dans le respect des lois de financements de la sécurité sociale (LFSS), les priorités de la politique de santé en région, dans les différents champs hospitaliers, ambulatoire, médico-social et de prévention.

Conçu au plus près des besoins de la population, il constituera la feuille de route de l’ARS pour les 10 ans à venir.

Il entrera en vigueur au 1er janvier 2018, à l’issue d’une phase de consultation de 3 mois, menée à partir de septembre 2017.

Un outil stratégique à long terme

La loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 a profondément remanié le PRS. Désormais, trois briques principales le composent :

  • un Cadre d’orientation stratégique (COS), qui détermine des orientations et des objectifs stratégiques, prenant en compte l’état de santé de la population, les inégalités territoriales de santé ainsi que les évolutions, innovations technologiques, thérapeutiques, organisationnelles majeures de nature à modifier profondément le paysage régional de la santé dans 10 ans ;
  • un Schéma régional de santé (SRS), qui détermine les évolutions de l’offre de santé et fixe les objectifs opérationnels à 5 ans ;
  • un Programme régional relatif à l’accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies (PRAPS).

Le PRS Grand Est a pour objectifs de répondre aux enjeux et aux défis majeurs de notre système de santé que sont le vieillissement de la population, l’augmentation des maladies chroniques, la réduction des inégalités d’accès aux soins, l’innovation en santé, la soutenabilité financière du système de santé ainsi que l’amélioration de la qualité et de la pertinence des prises en charge.

Une co-construction par l’ARS et ses partenaires

Définir la politique régionale de santé est une opportunité, pour l’ensemble des acteurs du système de santé régional, d’innover et de capitaliser sur les expérimentations ayant déjà fait leurs preuves.

Aussi, le PRS mobilise ¼ des effectifs de l’ARS Grand Est (200 personnes) et environ 600 professionnels associés aux travaux dont des experts externes, les membres de la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie1 Grand Est (CRSA) et l’Assurance maladie. Les 5 Conseils territoriaux de santé, nouvellement constitués, sont également invités à contribuer aux travaux d’élaboration du PRS 2.

Les études de territoire, réalisées en 2016 concernant les villes de Reims, Vitry-le-François, l’Eurométropole de Strasbourg et le département du Haut-Rhin, ainsi que l’évaluation des PRS 2012-2017 des ex-3 régions alimentent la réflexion et font l’objet d’échanges avec les partenaires.

L’ARS Grand Est a pour ambition de concevoir un PRS 2018-2027 simplifié et accessible contenant un nombre limité d’objectifs stratégiques et opérationnels.

1 Lieu d’échanges et de propositions où sont représentés les collectivités territoriales, les usagers, les conseils territoriaux de santé, les organisations représentatives des salariés, des employeurs et des professions indépendantes, les professionnels de santé, les établissements et services de santé et médico-sociaux et les organismes de protection sociale.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.