Search
mardi 7 déc 2021
  • :
  • :

Les chasseurs vosgiens font leur assemblée En marge, quelques visiteurs profitent d'un petit salon dédiée à la chasse

image_pdfimage_print

20170429_112456_resized

L’assemblée générale de la fédération départementale des chasseurs vosgiens s’est tenue samedi matin à la Rotonde de Thaon-les-Vosges devant 200 personnes. En marge, quelques centaines de visiteurs profitent d’un petit salon de la chasse dans le hall principal. Philippe Lavit, son directeur se félicite du bilan écoulé. Il a écouté tous les élus, intéressé par un sujet essentiel dans notre département forestier où le gibier prolifère. Le résultat positif est de 21 375,64euros. Le montant est affecté du « service général » aux « autres réserves ».

François Vannsson président du conseil général : « J’ai pris goût pour la chasse depuis 1997. Merci pour la tenue de cette assemblée et pour la gestion de la chasse dans notre département. On se rend compte qu’il existe une dualité entre le milieu rural et urbain. Le pire ennemi est celui qui a une méconnaissance de la chasse qui est une nécessité. Nombreux sont les enjeux de la démographie des chasseurs. La famille doit rester unie solidaire et la fédération de chasse des vosges est offensive pour recruter des jeunes. Le loup créé des tensions énormes chez les éleveurs et les agriculteurs et il n’est plus une espèce en voie d’extinction. On entretient de bonnes relations avec la fédération de chasse et cela permet de contribuer à développer les espèces comme à Tignécourt qui est une sorte de laboratoire. l’activité est importante dans notre département. Le dossier des réflecteurs est en pleine reflexion pour assurer la sécurité des animaux sur les routes. Trop de gibier est tué sur les départementales voire nationales...« 

 

Stéphane Viry (adjoint au maire d’Epinal et candidat aux législatives) : « Les chasseurs ont un rôle important dans l’économie. Leur pratique permet les rencontres, le partage et la régulation des espèces. C’est un maillon essentiel de notre France… »

 

Daniel Gremillet sénateur : « Beaucoup d’éléments nous rassemblent…aucun territoire ne doit être exclu de la chasse. Il doit y avoir des choix pour trouver des équilibres sur la forêt et maintenir la biodiversité. Il faut éviter les dérives. La question du loup ? On Milite sur la remise en question de la convention de Berne. L’espèce n’est plus en danger… »

20170429_111756_resized_1 20170429_112311_resized 20170429_111910_resized_1 20170429_111947_resized 20170429_111725_resized_1 20170429_112304_resized 20170429_111905_resized_1 20170429_111922_resized_1 20170429_112038_resized 20170429_111652_resized_1  20170429_112503_resized 20170429_111720_resized_1

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.