Search
dimanche 5 déc 2021
  • :
  • :

Deux étudiants de l’Enstib partent à l’aventure avec le 4L Trophy 10 jours de course au milieu de paysages grandioses

image_pdfimage_print
P1250995

Léo Albert et Antoine Rys avec leur bolide « biloute »

Léo et Antoine, deux élèves ingénieurs de l’Enstib d’Epinal vont participer à la course du 4L Trophy. Le départ est prévu ce mardi 16 février à Biarritz pour une course de 6000 km jusqu’à Marrakech. A l’arrivée, ils pourront offrir des fournitures scolaires aux enfants Marocains.

« Biloute », une 4L blanche de 1989 va bientôt partir à l’aventure ! Antoine Rys et Léo Albert, des étudiants en deuxième année à l’Ecole nationale supérieure des technologies et industries du bois d’Epinal (Enstib) vont la conduire dans le mythique 4L trophy, le plus grand raid étudiant d’Europe.

Les jeunes étudiants prendront le départ à Biarritz ce mardi 16 février pour une course de près de 6 000 km qui les conduira jusqu’à Marrakech. « La voiture est prête, il ne manque plus que l’aménagement intérieur. » commente Antoine Rys.

Léo Albert, originaire de Haute-Savoie sera le pilote. A ses côté, Antoine Rys, le co-pilote de l’aventure est originaire du Pas-de-Calais. « Le 4L Trophy est avant tout une expérience sportive unique, où on va pouvoir rencontrer des gens et s’entraider. «  explique Léo Albert.

De nombreuses réparations

La 4L acquise en Ardèche en juin dernier pour 1100 euros s’est révélée ne pas être une si belle affaire. « On a acheté la voiture à un professionnel en pensant que c’était plus fiable, mais le châssis était complètement mort. » poursuit Antoine. L’équipage a dû réaliser de nombreuses réparations sur le bolide. « Au total, on l’a démonté trois fois. On a dû changer le châssis, la boîte de vitesse, l’électricité, les sièges, les pneus… » atteste Antoine Rys.

Pour financer ces travaux, ils ont réalisé un financement participatif sur Ulule qui leur a permis de récolter 530 euros. Ils ont aussi déniché des sponsors. Ils ont réussi à récolter plus de 6000 euros sur les 8000 euros. Pour rentrer dans leurs frais, ils pensent revendre la voiture dès leur retour en France.

60 tonnes de matériel pour les enfants

Pour eux le plus important c’est de franchir la ligne d’arrivée en évitant les pièges de sable et les ennuis mécaniques pour pouvoir donner les fournitures scolaires aux enfants Marocains par le biais de l’association « Enfants du désert ». Ils emmèneront aussi 10kg de denrées alimentaires non périssables pour la Croix-Rouge de Biarritz.

Chaque année 60 tonnes de matériel sont ainsi collectées. Cette aventure est aussi un évènement qui regroupe des milliers d’étudiants où l’entraide, la solidarité et le partage sont les maitres-mots.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.