Search
jeudi 6 mai 2021
  • :
  • :

Les Vosges vieillissent à vue d’œil, le département planche sur l’autonomie des personnes âgées

image_pdfimage_print
(photographie d'illustration)

(photographie d’illustration)

Près de 107 000 Vosgiens ont plus de 60 ans, en 2040, ils seront encore plus nombreux. Selon les statistiques on devrait compter près de 30% de personnes de plus de 65 ans dans les Vosges. Le département a une population plus âgée qu’au niveau national. Le Conseil départemental des Vosges vient de lancer un appel à projet pour des actions de prévention destinées à favoriser l’autonomie des personnes âgées.

Dans le département près de 107 000 personnes sont âgées de plus de 60 ans et 80 000 personnes ont plus de 65 ans, soit 28,7% de la population. En 2040, on estime qu’il y en aura 30% de plus. Des travaux menés par l’INSEE ont souligné le caractère vieillissant de la population vosgienne par rapport au reste de la Lorraine. Le rapport souligne aussi des disparités entre les territoires, puisque c’est dans les secteurs ruraux que l’on trouve une part importante de ces populations. Face à ce constat, le Conseil départemental des Vosges a décidé d’agir en tentant de trouver des solutions pour accompagner les personnes âgées dans leur quotidien et favoriser leur autonomie.

Le Conseil départemental a diffusé un appel à projets permettant de financer des actions collectives à destination des personnes de plus de 60 ans résidants à domicile et portées par des associations, entreprises, groupements. Ces actions auront lieu sur tout le territoire vosgien et seront orientées sur plusieurs thématiques : nutrition, mémoire, sommeil, habitat, bien-être, activité physique, sécurité routière, accès aux soins, vie sociale ou encore sur la préparation à la retraite.

« On veut multiplier les actions et couvrir un maximum les zones blanches et soutenir les proches » assure Caroline Mattioni, vice présidente du Conseil départemental.

La rencontre des seniors résidants dans les Vosges dans le cadre des travaux du schéma handicap et autonomie a confirmé la volonté des habitants de vieillir à leur domicile le plus longtemps possible. Un constat qui confirme la tendance nationale relevée en 2012 lors d’une enquête sur la dépendance. Au cours de cette enquête, neuf Français sur dix avaient déclaré « préférer adapter leur domicile si leur état se dégradait sous l’effet de l’âge plutôt que d’aller en maison de retraite ».

La conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie est installée depuis le 4 juillet 2016. Présidée par le Conseil départemental, elle a pour mission de produire un état des lieux des besoins des séniors en matière de prévention ainsi qu’un recensement des actions déjà existantes.

C.K.N.




Une réaction sur “Les Vosges vieillissent à vue d’œil, le département planche sur l’autonomie des personnes âgées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.