Search
jeudi 28 jan 2021
  • :
  • :

Vosges – François Vannson réaffirme le soutien du Département aux éleveurs de vaches vosgiennes

image_pdfimage_print

199François Vannson, président du conseil départemental des Vosges, s’est rendu dans l’exploitation de Dominique Valdenaire au Thillot le lundi 19 décembre 2016 dans le cadre du dispositif de soutien du Département en faveur des éleveurs de race bovine vosgienne. Une visite qu’il a menée en compagnie de Louis, conseillère départementale du canton du Thillot.

Conscient des enjeux économiques et patrimoniaux, le Département a souhaité poursuivre l’aide aux éleveurs débutée en 2014 afin de concourir à la sauvegarde de cette race menacée.

« Une très belle exploitation composée uniquement de vaches vosgiennes. Avec un peu d’humour, on peut même dire qu’il s’agit de la plus importante exploitation laitière de vaches vosgiennes au monde » a confié François Vannson. Il tenait à faire cette visite pour « réaffirmer le soutien du Département aux éleveurs de vaches vosgiennes dont le nombre de têtes commence à remonter. 3.000 têtes en 1970 contre 8.616 aujourd’hui. 32 % du cheptel national se situe dans le Département des Vosges. Pour que ce chiffre continue de croître, le Conseil Départemental attribue une aide aux éleveurs qui renouvellent leur troupeau et prend ainsi en charge une partie des frais d’insémination. Il faut bien l’avouer : elle est splendide cette vosgienne ! ».

Quelques chiffres :

  • Repères historiques : en 1902 = 125.000 têtes / 1970 = 3.000 têtes.

  • En 2015, la vache vosgienne en France c’est 8.616 femelles contre 660.000 femelles montbéliardes

  • Au 1er janvier 2016, la vache vosgienne (vaches et génisses) dans les Vosges c’est 2.761 têtes contre 189.688 têtes toutes races confondues soit 1,5 %.

  • 32 % du cheptel national est dans le département des Vosges.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.