Search
mardi 19 jan 2021
  • :
  • :

Des boules de Noël au musée de l’image

image_pdfimage_print

P1240542Le musée de l’image d’Epinal a inauguré l’exposition « En forêt des boules de Noël » qui mêle des photographies contemporaine, le design verrier de Meisenthal, l’image et les textes poétiques.

P1240532Le point de départ de cette nouvelle exposition est une image de la collection intitulée « Noël ». Editée en 1908 par l’Imagerie d’Epinal, cette image met en scène une famille, attablée sous un sapin décoré d’une boule rouge.

Pour confronter ces images au design, le musée de l’image a invité les boules de Noël de Meisenthal, mais aussi l’artiste Nina Ferrer-Gleize qui a créé pour l’occasion un conte et une série de dix photographies.

Fizz la boule 2016 du CIAV de Meisenthal réalisée en verre soufflé représente un presse-citron, un accessoire ménager produit autrefois à Meisenthal. C’est la designer Rafaële David qui est à l’origine de cette création.

Reprenant une activité oubliée, le Centre International d’art verrier propose toujours d’anciens modèles de boules de Noël : pomme de pin, glaçon… « Aux modèles traditionnels réédités s’ajoutent chaque année des sujets imaginés par des créateurs contemporains : silex, nuage… » explique Yann Grienenberger, le directeur du Centre International d’art Verrier de Meisenthal.

« Cette boule reste un objet à accrocher aux branches du sapin, mais elle est aussi un cadeau, offert à soi et aux autres, d’une histoire » commente le député-maire Michel Heinrich.

L’exposition « En forêt des boules de Noël » est visible du 3 décembre au 26 février 2017 au musée de l’image d’Epinal.

C.K.N.




Une réaction sur “Des boules de Noël au musée de l’image

  1. erbrech

    la boule a été créé à goetzenbruck …
    « En 1858 la nature fut avare. La grande sécheresse priva les Vosges du Nord de fruits et le sapin de Noël n’eut donc parure qui vaille. Un souffleur de verre de Goetzenbruck tenta de compenser cette injustice en soufflant quelques boules en verre. Il déclencha à lui seul une tradition qui traversa les cultures ».

    Au-delà de la légende, se profile une aventure industrielle hors du commun qui prend sa source dans une vallée des Vosges du Nord…

    Connue pour la production de verre optique, la verrerie de Goetzenbruck, village voisin de Meisenthal (en activité de 1721 à 2005), produisit également des boules décoratives réfléchissantes à partir de 1858 (jusqu’à 250 000 par an). En 1964, la verrerie mettait un terme à leur fabrication, les plongeant par la même dans l’oubli…

    En 1998, le Centre International d’Art Verrier (CIAV) organise des rencontres autour des techniques de soufflage et d’argenture des boules de Noël de Goetzenbruck. Les derniers verriers témoins de cette aventure industrielle transmettent aux jeunes verriers les secrets du soufflage de ces boules de Noël. Héritier depuis lors de ce savoir-faire sauvé de l’extinction, le CIAV confronte ces gestes ancestraux à des questionnements contemporains et lance en 1999, une ligne éditoriale « boules de Noël ». Aux modèles traditionnels réédités s’ajoutent année après année des boules contemporaines conçues par des créateurs invités à revisiter la tradition. A ce jour une vingtaine de modèles existent dans les 2 collections : la ligne traditionnelle compte des objets directement inspirés de modèles anciens et la ligne contemporaine imaginée par des designers et artistes contemporains.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.