Search
samedi 28 mar 2020
  • :
  • :

Viabilité hivernale – Entre 500 et 1200 tonnes de sel consommées par an à Epinal

image_pdfimage_print
(photographies Michel Conraud)

(photographies Michel Conraud)

La mise en place du plan de viabilité hivernale a débuté le 17 novembre dernier sur  la commune d’Epinal. Cette période d’astreinte hivernale pour les services techniques de la ville prendra fin le 16 mars 2017.

IMGP3697

Pendant toute cette période, une veille continue des conditions météorologiques et des conditions de circulation est réalisée tous les jours et 24h/24h. L’objectif étant la continuité de la circulation et des services publics (transports en commun, secours, ramassage des ordures ménagères, libre circulation des usagers…).

En moyenne ce sont entre 500 et 1200 tonnes de sel qui sont consommées par an. Elles proviennent essentiellement des Salines de Varangéville.

Les niveaux de priorité de déneigement

En période d’astreinte, les agents de la ville sont mobilisables dès 4h du matin pour déneiger les rues selon des niveaux de priorité. Seront déneigées en premier, les voies principales, puis les voies secondaires et liaisons inter-quartiers, les voies de lotissement et enfin les voiries de secteurs environnementaux sensibles.

Pour les services, l’objectif est de traiter pour 8h du matin les priorités 1, 2 et les écoles. La priorité 3 est réalisée vers 10h si l’évènement neigeux est fini.

Depuis l’année dernière, un quatrième niveau de priorité a été instauré sur une vingtaine de kilomètres. Ces rues sont situées dans les secteurs environnementaux sensibles à proximité des ruisseaux, forêts ou tourbières classées et ne seront plus déneigées ni salées.

La cartographie des rues d’Epinal avec les 4 niveaux de priorité est disponible sur www.epinal.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.