Search
vendredi 16 avr 2021
  • :
  • :

Menace sur le financement du développement forestier dans les Vosges

image_pdfimage_print

forêtLa Chambre d’Agriculture des Vosges vient de prendre connaissance d’un projet du Ministre de l’Agriculture visant à intégrer à la Loi de finances 2017, l’affectation de l’ensemble des « centimes forestiers » conservés actuellement par les Chambres d’agriculture soit 4,8 M€, afin d’alimenter le FSFB (Fonds Stratégique de la Forêt et du Bois.) Ce projet, s’il venait à se réaliser, impacterait le budget de la Chambre d’agriculture des Vosges à hauteur de plus de 522 000€ et priverait la forêt vosgienne de tout moyen financier propre.

La Chambre d’agriculture des Vosges est impliquée depuis près d’une quarantaine d’années dans le développement forestier. Le service forestier de la Chambre d’agriculture des Vosges coordonne et dirige les actions de 10 conseillers sur les problématiques du développement forestier, la mobilisation des bois pour la filière bois régionale, le renouvellement de la ressource forestière mais travaille aussi sur la gestion des bords de cours d’eau et la mise en œuvre du bois matériau et l’utilisation du bois énergie.

Compte tenu d’une fiscalité foncière par ha de forêt élevée dans les Vosges, compte tenu que les propriétaires forestiers vosgiens doivent pouvoir bénéficier d’un retour sur leur territoire de cette contribution importante, compte tenu que la Chambre d’agriculture exerce ses missions conformément au code rural et forestier, la Chambre d’Agriculture des Vosges, par l’intermédiaire de son président réfute cette notion de « centimes forestier ».

La Chambre d’Agriculture des Vosges tire la sonnette d’alarme sur les conséquences catastrophiques que peut entrainer la proposition du ministère en charge de l’agriculture et la forêt. Ce projet condamne les Chambres d’agriculture, dont celle des Vosges, les plus impliquées sur le développement forestier à abandonner cette activité, au détriment de la dynamique de mobilisation du bois. Ce projet fragilise l’ensemble des actions de valorisation du bois conduite par les chambres : bois énergie, bois hors forêt, utilisation du bois en bâtiment. Ce projet remet en cause les missions de service public exercées au bénéfice des acteurs de la forêt et du bois. Ce projet aura de graves conséquences sociales dans les chambres les plus impactées.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.