Search
mercredi 27 mai 2020
  • :
  • :

Le maire de Gugnécourt accuse deux habitants de harcèlement

image_pdfimage_print

gugnecourtJeudi dernier, deux habitants de Gugnécourt étaient jugés devant le tribunal correctionnel d’Epinal pour harcèlement.

Lucien Deblay, le maire de la commune âgé de 63 ans a porté plainte contre deux habitants de la commune, ses anciens adjoints, pour de dénoncer des faits de harcèlement moral. Les deux jeunes accusés, Kévin Grenot, âgé de 22 ans et Adrien Cuny, âgé 23 ans ont préféré garder le silence devant le tribunal.

Depuis le 30 août 2015 de nombreux conflits se sont développés entre le maire, élu depuis quatre mandats, et ses adjoints qui lui reprochent sa gestion de la commune : factures d’alcools élevées, mauvaise gestion du budget municipal… Vont s’ajouter, petit à petit, des éléments des deux côtés.

Les gendarmes sont informés à plusieurs reprises des faits qui se déroulent dans la commune de 230 habitants. Kévin Grenot et Adrien Cuny ont alors décidé de constituer un comité citoyen et de demander à consulter l’ensemble des factures détaillées de la commune. Les deux jeunes ont aussi envoyé un courrier au Préfet des Vosges en joignant une photographie des bouteilles vides de la mairie. « On me harcèle constamment depuis plus d’un an. On me fait passer pour ce que je ne suis pas : un alcoolique, un menteur incapable de gérer la commune. Ils ont attaqué ma famille. Mon état de santé se dégrade. Je n’en peux plus, il est temps que ça s’arrête. » explique le maire, assisté de son avocat Me Yanis Zoubeidi-Defert.

Pour Me Gérard Welzer, l’avocat des deux jeunes, « on se trompe d’affaire. Le maire a foncé avec sa voiture sur ses deux adjoints et ce sont eux qui sont accusés. Ils ont le droit d’écrire au Préfet et de constituer un comité citoyen. C’est la liberté d’expression ! »

Le procureur demande 6 mois de prison avec sursis et une amende de 5 000 euros. Le tribunal rendra son verdict le 17 janvier 2017.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.