Search
mercredi 21 oct 2020
  • :
  • :

L’Union Départementale de la CGT des Vosges tient congrès à Saint-Dié-des-Vosges

image_pdfimage_print

Congrès_Départemental_CGT_Vosges_01Le 35ème congrès de l’Union Départementale de la CGT des Vosges s’est ouvert ce matin à Saint-Dié-des-Vosges.

A cette occasion, plus de 150 congressistes représentant une centaine de syndicats d’entreprises vosgiens de tous secteurs d’activités se sont réunis dans les locaux de l’Espace Nicolas-Copernic. D’ici jeudi en fin de journée, moment où se clôturera cette réunion triennale, ces derniers auront fixé les prochaines orientations de l’UD pour les 3 ans à venir. Ils auront dans le même temps procédé à l’élection de la nouvelle commission exécutive chargée de travailler sur cette nouvelle feuille de route, non sans être revenus au préalable sur les actions menées au cours de ces 3 dernières années. Les participants au congrès déodatien se pencheront notamment sur des questions relatives à la vie syndicale, aux futures revendications ainsi que sur les besoins actuels en terme de communication.

Bien qu’encore non définie à ce jour, la nouvelle feuille de route devrait être axée sur des thématiques telles que la discrimination au sein des entreprises, la présence des services publics en zones rurales ou encore la poursuite de la mobilisation contre la loi El-Khomri, dite loi Travail, « cette fois-ci non plus dans la rue mais dans les entreprises » comme l’a précisé ce matin Delphine Rouxel, jusqu’alors secrétaire générale de l’UD de la CGT des Vosges. Jusqu’alors, car le congrès étant souverain, elle n’occupera à nouveau cette fonction que dans l’éventualité de sa réélection. « L’humain est au centre de nos actions. Notre mission première est de veiller aux intérêts des syndicats, de porter les demandes des salariés. La CGT n’est pas uniquement synonyme de contestation, car nous sommes un syndicat revendicatif, nous avons beaucoup de propositions. A ce propos, 80% des accords d’entreprises sont signés par la CGT » a tenu à préciser Delphine Rouxel au terme de la première matinée de congrès. Et d’ajouter enfin que « malgré le recul de l’emploi dans le département, le nombre d’adhérents à l’UD vosgienne de la CGT reste stable depuis maintenant une quinzaine d’années ».

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.