Search
vendredi 7 août 2020
  • :
  • :

La radicalisation fait débat à Epinal

image_pdfimage_print

P1230035Ce jeudi matin, une journée de sensibilisation à la radicalisation a eu lieu au centre des congrès d’Epinal.

P1230039Le ministère de l’Intérieur recense 15 000 personnes inscrites au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste. Qu’est-ce que la radicalisation ? Comment la repérer ? Comment et auprès de qui opérer un signalement ? Autant de questions auxquelles les différents intervenants tentent d’apporter des réponses à l’occasion de la journée de sensibilisation. « La radicalisation est un changement de comportement qui peut conduire certaines personnes à l’extrémisme et au terrorisme » expliquent les différents acteurs. Selon eux, le processus de radicalisation est parfois difficilement décelable, mais il se traduit souvent par une rupture rapide du comportement et un changement dans les habitudes de la personne.

Aucun département n’est épargné, mais la majorité des individus concernés est concentrée dans quatre régions : l’Ile-de-France, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Cette journée s’adresse aux professionnels du secteur social, aux acteurs du monde associatif intervenant auprès des publics jeunes, « fragilisés et vulnérables » ainsi qu’aux élus locaux et aux présidents des Conseils Locaux de Sécurité et de Prévention de la Délinquance.

Ce soir à 20h30, à l’auditorium de la Louvière à Epinal, aura lieu une représentation théâtrale suivie d’un débat  avec l’auteur Ismaël Saidi et sa troupe. La pièce interprétée, raconte le parcours de trois jeunes tentés par l’aventure du combat en Syrie. Au terme de cette odyssée, les trois protagonistes découvriront une situation sans rapport avec leurs attentes et leurs croyances. (tarif public : 1 €).

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.