Search
mardi 17 sept 2019
  • :
  • :

Le Quatuor Ardeo investit la scène de la Louvière

image_pdfimage_print

157_print_franziska_strauss_79A4206_printSi Ardeo en latin, « je brûle »est le nom de ce quatuor, c’est aussi la devise avec laquelle les quatre jeunes femmes abordent leurs répertoires ; le succès leur donne raison. Rendez-vous ce dimanche à 16h à la Louvière d’Epinal avec le Quatuor Ardeo dans le cadre des concerts classiques. 

Constitué en 2001 au sein du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, le Quatuor Ardeo fait aujourd’hui partie des formations françaises les plus renommées. Une parfaite entente artistique basée sur un travail sans relâche, un esprit d’harmonie et une grande complicité donne naissance à un parcours couronné de plusieurs prix aux concours internationaux : de Bordeaux, de Moscou, du Premio Paolo Borciani de Bologna, ainsi qu’au Concours International de Musique de Chambre de Melbourne. L’enthousiasme que les jeunes femmes suscitent en public conduit le Quatuor Ardeo sur les grandes scènes et festivals en France et en étranger. Nommé « Rising Stars » par la European Concert Hall Organization (ECHO), le quatuor Ardeo mène en 2014/15 une tournée de concerts dans les plus prestigieuses salles européennes. Le Quatuor Ardeo a présenté son premier disque en 2007 avec la première mondiale des deux premiers quatuors de Koechlin. En collaboration avec le pianiste David Kadouch est sorti un disque dédié à Chostakovich (Transart Live, 2010) et à Schumann (Decca, 2011). Avec l’aide du Palazzetto Bru Zane à Venise, les musiciennes ont enregistré, en première mondiale, trois quatuors d’Anton Reicha (Empreinte Digitale, 2014).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.