Search
jeudi 6 août 2020
  • :
  • :

L’arrivée des 10 nouveaux migrants à Epinal en images

image_pdfimage_print
migrants-epinal-vosges

(photographies Michel Conraud)

Hier soir 15 migrants sont arrivés à Epinal. Ce mardi soir, 10 nouveaux réfugiés se sont installés dans un quartier d’Epinal. Partis de la jungle de Calais le matin même en bus, ils ont choisi les Vosges comme terre d’accueil.

Les migrants ont été accueillis pas Christian Michel, directeur de l’ADOMA Vosges qui s’occupe de l’accompagnement et l’hébergement des demandeurs s’asile.

Demain, mercredi, une cinquantaine de migrants s’installeront dans les locaux de l’ancienne gendarmerie nationale de Monthureux-sur-Saône.

C.K.N.




6 réactions sur “L’arrivée des 10 nouveaux migrants à Epinal en images

  1. Alex

    Après les opérations « J’adopte une poule » et « J’adopte une ruche », à ce rythme là, nos dirigeants vont bientôt lancer l’opération « J’adopte un migrant »…
    La différence est que le migrant ne produit ni œufs, ni miel…

    répondre
  2. Micky88

    Bien ! Bien !

    Mais où sont les femmes et les enfants en danger ?
    N’y aurait-il que des hommes pour fuir les pays en guerre ?

    Comme disait Pierre Desproges : « Etonnant non ? »

    répondre
  3. marie

    a peine arrivé déjà embauché dans une grande brasserie d’Épinal un tchadien de retour de Syrie !!! ces migrants auront tout cmu emploi logement etc… au détriment des français.honte aux hommes politique , a cette minorité qui les font venir et au chef d’entreprise !!!! français réveillez vous

    répondre
  4. Alex

    Il est quelques fois utile de se retourner sur son histoire. A titre d’illustration, les expatriés de la Guerre 39-45 qui ont dit non au régime nazi préparaient la reconquête et la revanche sur des bases arrières plus sûres (notamment la Grande-Bretagne et l’Afrique). Nos parents sont partis par conviction non dans le but de trouver un pays meilleur que celui qu’ils ont laissé mais un pays protecteur sachant que cette situation ne serait que temporaire. Ils croyaient en la liberté et en un idéal chez eux, non chez l’autre. Peu d’entre eux se sont établis. Mais là, que font ces individus à part profiter d’un système à bout de souffle ? Toucher les allocations et acheter les dernières pompes à la mode et le jean avec, le dernier portable de leur rêve… Effectivement, la moyenne d’âge de ses migrants semble peu élevée. Il serait d’ailleurs intéressant de la connaitre. Elle ne devrait pas être très éloignée de tous ces jeunes gens qui ont pris le maquis et dont bon nombre sont morts sous les balles de l’ennemi. Sous prétexte de la bien-pensance, les politiques de tout bord et plus largement les institutions nous font croire à un acte humanitaire. Le calme revenu dans ces pays, les gouvernements mis en place par nos institutions concéderont sans doute des faveurs pétrolières en remerciement ? Quel triste spectacle. Pauvre France…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.