Search
jeudi 22 nov 2018
  • :
  • :

Un jeu pour apprendre à gérer son budget

image_pdfimage_print
(Crédit photographique Conseil Départemental des Vosges)

(Crédit photographique Conseil Départemental des Vosges)

Il suffit de s’installer confortablement autour de la table, et de distribuer les pions et « cartes famille » qui présentent un scénario propre à chaque joueur. Le jeu du budget, qui s’appelle « monnaies d’échanges » est un formidable outil pédagogique, et retrace les différentes réalités dans les domaines de la vie quotidienne.

Deux équipes de professionnels (Epinal et Neufchâteau) des Maisons de la Solidarité et de la Vie Sociale (MSVS) du Conseil départemental, ont travaillé de concert pour finaliser cet outil.

Il faut savoir que les travailleurs médico-sociaux interviennent fréquemment dans des situations financières et administratives dégradées et complexes. Face à ce constat, l’idée de créer un outil de prévention sous forme de jeu de société portant sur la vie quotidienne a émergé. A travers des situations concrètes, ce jeu inspiré d’un jeu de l’oie, permet d’évoquer de façon ludique et didactique tous les paramètres et les interférences rencontrés autour de la gestion d’un budget familial.

Ce dispositif ludique couvre l’ensemble des problématiques budgétaires tels que le logement, les loisirs, la consommation ou encore l’alimentation. Il offre la possibilité d’intervenir collectivement auprès d’un public hétérogène (adolescents/adultes). Au cours de la partie, les échanges entre participants deviennent un vecteur intéressant dans la prise de recul sur sa propre situation, le partage d’expériences, de connaissances, la transmission d’informations. Ce jeu a déjà pu être testé par différents partenaires tels que la Mission Locale, les Ateliers et Chantiers d’Insertion, les Centres Sociaux, les Associations proposant des temps collectifs.

Les étudiants de Licence Professionnelle « Activités et Techniques de Communication » de l’IUT de Saint-Dié-des-Vosges ont été sollicités pour en réaliser le prototype. En 2019, une vingtaine d’équipes pourra en disposer sur tout le territoire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.