Search
dimanche 21 oct 2018
  • :
  • :

Thaon – Le député Viry interpelle le gouvernement sur la situation de Viskase

image_pdfimage_print

stephane-viryLe député Spinalien Stéphane Viry a interpellé le gouvernement sur la situation de l’entreprise Viskase de Thaon.

Voici la question au Gouvernement qu’il a posé hier à l’Assemblée, à propos de la situation de Viskase à Thaon-les-Vosges:

« M. le Ministre de l’Economie et des Finances s’est vanté que la France créait à nouveau des emplois industriels.

Cela est peut-être vrai dans les projections parisiennes de Bercy.

Mais qu’en est-il sur le terrain, Monsieur le Premier Ministre ?

Voyons-nous dans nos territoires ruraux, industriels, des créations d’emploi ? Voyons-nous les personnes retrouver massivement le chemin de l’emploi ?

La réponse est non.

Cette affirmation est un leurre, et permettez-moi de le prouver par un cas concret.

L’entreprise Viskase, qui réalise d’importants bénéfices en France, va licencier 92 personnes. Alors que son site de Thaon-les-Vosges a su évoluer sans discontinuer depuis 41 ans pour s’adapter au marché mondial, notamment grâce aux efforts de tous salariés, l’entreprise va délocaliser la production de boyaux à saucisse en Pologne.

La Pologne qui pose une fois encore la question de la cohérence de l’Union Européenne, qui aura versé plus de 150 milliards d’aides entre 2007 et 2020 à ce pays, tout en acceptant le dumping social…

« Où en est la promesse du Président Macron ? »

Cette même Pologne qui faisait l’objet de la fureur du candidat Macron, disant en 2017, et je cite, que « dans les trois mois qui suivront mon élection, il y aura une décision prise sur la Pologne. Je mets ma responsabilité sur la table sur ce sujet ». Où sont les décisions sur les délocalisations en Pologne ? Où en est la promesse du Président Macron ?

Alors Monsieur le Premier Ministre, selon votre Ministre de l’Economie, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Pourtant, la réalité est autre.
Le Président Macron va-t-il engager sa responsabilité sur ce dossier et sur les futures délocalisations en Pologne, comme il s’y était engagé ?

« qu’allez-vous entreprendre pour sauver les 92 salariés des Vosges et leurs familles? »

Dès lors, qu’allez-vous entreprendre pour non seulement sauver les 92 salariés des Vosges et leurs familles, mais pour relancer la politique industrielle dans son ensemble ? »

« la réponse du ministre de l’économie Bruno Le Maire est très décevante, il ne répond pas à la problématique de la délocalisation productiviste à laquelle nous devons faire face. »

Stéphane Viry, député des Vosges

Voir la vidéo de l’intervention : https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fstephane.viry.10%2Fvideos%2F2228143890791928




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.