Search
dimanche 21 oct 2018
  • :
  • :

Sécurité routière – Le Préfet des Vosges durcit les sanctions !

image_pdfimage_print

bareme-suspension-permis-conduire-vosges (10)Depuis le début de l’année, 22 vosgiens sont décédés sur les routes vosgiennes. Le préfet des Vosges a décidé de revoir le barème des suspensions administratives de permis de conduire, pour le rendre plus dissuasif.

Suite à la hausse des accidents mortels sur les routes vosgiennes, le préfet des Vosges a décidé de revoir à la hausse les sanctions. On note déjà 22 tués sur les routes du département en seulement 8 mois, contre 16 au total en 2017. Pour intensifier la lutte contre l’insécurité routière, la préfecture des Vosges a décidé de modifier le barème des suspensions administratives du permis de conduire. « Les vrais accidents arrivent, mais ils sont rares » commente le préfet des Vosges.

bareme-suspension-permis-conduire-vosges (13)

1019 permis de conduire suspendus depuis le mois de janvier

Entre le mois de janvier et le mois d’août 2018, 1019 permis de conduire ont été suspendus administrativement dans le département des Vosges. Sur la même période, en 2017, on comptait 904 suspensions de permis, et 911 en 2016, ou encore 894 suspensions en 2015. Si l’alcoolisme reste la cause principale de ces suspensions, l’usage de stupéfiants au volant inquiète les forces de l’ordre. On note 399 suspensions de permis pour conduite sous l’emprise de stupéfiants sur les 8 premiers mois de l’année, contre 245 en 2017.

bareme-suspension-permis-conduire-vosges (16)

Le procureur de la République, Nicolas Heitz a aussi fait de la délinquance routière sa priorité. « La délinquance au volant représente 50% des procédures pénales engagées devant le tribunal de grande instance. » assure-t-il.

Un barème plus fort et plus dissuasif

Face à cette délinquance routière, le préfet des Vosges et le procureur de la République veulent un barème plus fort et plus dissuasif.  Le barème des sanctions administratives a été revu.  On note par exemple 1 mois de suspension supplémentaire pour une conduite en état d’ivresse, de 1 à 2 mois de suspension de plus pour un excès de vitesse ou encore 1 mois de suspension supplémentaire pour les conducteurs sous stupéfiants.

C.K.N.




Une réaction sur “Sécurité routière – Le Préfet des Vosges durcit les sanctions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.