Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Hausse du prix des carburants : un appel aux blocages à Epinal

image_pdfimage_print

essence-station

Des appels à manifester le 17 novembre se multiplient sur Facebook. Des pétitions rassemblent des milliers de signatures. A Epinal un blocage des stations est annoncé le 17 novembre pour protester contre la hausse du prix des carburants. D’autres manifestations auront lieu dans toute la région.

La hausse des prix des carburants fait grincer des dents les usagers de la route. « On n’en peut plus de l’augmentation du carburant. » commente une automobiliste. Relayé sur Facebook, un appel au blocage national contre la hausse du carburant est lancé dans les Vosges comme dans toute la France. Le 17 novembre, les usagers de la routes mécontents vont manifester contre la hausse du prix du carburant. les groupes Facebook appellent à bloquer les villes et stations. A Epinal, un rassemblement est prévu le 17 novembre à 11h au champ de mars.

Une grogne qui s’exprime aussi par des pétitions. Celle de la Parisienne Priscillia Ludosky a recueilli plus de 132 000 signatures : https://www.change.org/p/pour-une-baisse-des-prix-%C3%A0-la-pompe-essence-diesel

C.K.N.




21 réactions sur “Hausse du prix des carburants : un appel aux blocages à Epinal

  1. mimi

    La hausse du prix des carburants est mauvaise pour le porte monnaie à court terme, mais bonne pour l’environnement à moyen terme, nous prendrons moins notre véhicule !
    Plus de covoiturage de solidarité, moins de trajet inutile…

    répondre
    1. Marie

      Certes, mais il faut proposer des alternatives aux citoyens si l’on veut que la transition écologique ne soit pas vécue comme punitive. Espérons que l’État développera des transports en commun plus accessibles et moins coûteux. Quand on pense, par exemple, qu’il n’y a même plus de train à GÉRARDMER depuis des décennies et que la ligne EPINAL/ST DIÉ est en passe de fermer, il n’y a pas de quoi être optimistes…

      répondre
      1. staline le retour

        Ce qui me rend pessimiste sur l’avenir du train c’est de voir que la SNCF est vérolée par les syndicats corporatistes et très politisés.
        Ceux ci tiennent plus de la mafia ( voir reportage « complément d’enquête » de la semaine dernière sur les dockers CGT du port du havre ) que d’une entité au service du citoyen et de la collectivité.

        répondre
    2. viney

      ça c’est que nous gouvernants veulent nous faire croire. Alors oui pour l’écologie de tous et non uniquement pour celle du bas peuple que nous somme.
      Lorsque l on sait que les 10 plus gros bateaux au monde polluent à eux seul plus que toutes les voitures réunies, ont est en droit de considérer que nous sommes des vaches à lait. Pire le gouvernement français vient de mettre sur la mer le plus gros de tous. Pourtant là personne ne s’en inquiète puisque c’est bon pour l’économie, alors là l’écologie on s’en branle. Bref nos dirigeants comme tous depuis 50 ans se remplissent leurs poches, ruine le pays et nous impose de nouvelles taxes toujours et encore.
      Du Richelieu tout fait  » Les riches il ne faut rien leurs prendrent puisque c’est nous, les pauvres non plus, ils n’ont rien donc….

      répondre
  2. Chayan88

    Oui pour l’écologie mais elle doit venir de la base, pas des poches des français notamment des classes moyennes à qui l’on fait les poches de plus en plus et qui finissent par être trouées, des alternatives au pétrole existent. Ces taxes n’ont pour vertue, sous prétexte de transition écologique, que d’enrichir et d’engraisser les grands lobbies du pétrole. Donc oui le ras le bol du peuple de France est légitime, et encore plus dans les zones rurales comme le sont nos Vosges, abandonnéesi, délaissées par les transports en commun et les différentes infrastructures. Ici , la voiture est indispensable pour travailler alors oui , ralons indignées nous faisons écouter notre ras le bol

    répondre
  3. mikeule 88

    pourquoi taxer des véhicules léger qui polluent beaucoup moins que des camions,des bateaux de croisières, des engins de chantier,des avions,je voudrais bien voir ces engins en électrique, des rejets de l industrie alors moi je vais faire mon plein a l étranger ça me coûte moins chère mais en polluant pour aller faire mon plein ,ou va l argent de ses taxes?

    répondre
  4. Bern André

    A quand les élus qui roulent à vélo. Les ministres qui n utilisent plus L’avion et que macron abandonné le super hotel/avion de la république ?

    répondre
  5. froissard

    Manifester contre les hausses de carburants pour en consommer plus et moins cher, n’est pas la solution . Manifestons pour demander plus de transports en commun, la gratuité des transports, de meilleures pistes cyclables et des parkings à vélos sécurisés .

    répondre
    1. CBT

      Je suppose que vous n’avez pas de voitures ou de besoins impératifs de sortir pour écrire de telles inepties! On est pas en ville, on est à la montagne!

      répondre
  6. froissard

    Bien que la hausse des carburants découle essentiellement du prix du baril, c’est la philosophie gouvernementale -des prix prohibitifs- pour contraindre les Français, à opter pour des véhicules propres .le gouvernement cherche plus à résoudre son équation budgétaire qu’à répondre à l’urgence écologique, en faisant peser l’effort sur le consommateur .Halte au racket ! Il faut prendre l’argent dans les poches des actionnaires des industries pétrolières et chez les riches qui ne paient plus l’impôt sur la fortune, puis investir dans les transports en commun .Ce mouvement de colère est aussi le carburant du FN

    répondre
    1. staline le retour

      En quel honneur les riches déjà lourdement ponctionnés payeraient ‘ils encore davantage ??.
      Ce serait la meilleure façon pour leur faire quitter le pays avec les conséquences qu’ils exportent leurs capacités ailleurs.

      Vous me direz que ce serait aussi la solution pour réduire les inégalités. Nous resterions entre pauvres et assistés ( mais assistés par qui …)…

      répondre
      1. froissard

        pauvres riches, on va les plaindre . Pour la plupart, ils gagnent de l’argent en dormant .ils sont 1ls sont1% à se partager 99% de la richesse mondiale .nous sommes les 99 %, qui produisons le produit intérieur brut et ne recevons que les miettes, soit 1 % .ça ne dérange personne .Ces bandits de grand chemin ( tricheurs et voleurs ) ont leurs amis au gouvernement pour leur servir sur un plateau des lois pour les enrichir encore plus .Eux ils sont futés, moins nombreux que le peuple, ils se tiennent la main .Nous avons le nombre, mais n’utilisons pas notre force, plutôt occupés à taper sur le voisin, qui lui aussi est pauvre .Pauvres Français: des veaux, des moutons qui ne comprennent rien à rien .les autres peuvent encore dormir tranquille longtemps, à moins que le peuple ne se réveille subitement et avec violence , ce qui serait i incontrôlable et donc profitable aux populistes

        répondre
  7. Denis B.

    STOP à l’évasion fiscale !

    gardons bien nos « riches » en France mais empêchons les d’expatrier leur bas de laine qui représentent une perte de plusieurs milliards d’€ pour l’économie, ce serait un début de solution, voir pourquoi pas LA Solution !

    répondre
    1. staline le retour

      Si on les taxent trop ,et sauf les enchaîner, je ne vois pas comment on pourrait empêcher la plupart des riches, ( qui sont aussi très souvent des créateurs d’emplois ) de quitter le pays.

      répondre
  8. mario

    il faut absolument que l autre naz de premier de la classe demission et que tous les francais bloque la france entiere pour 4 jous et la on verras

    répondre
  9. mario

    et merci a tout les idiots qui on votes macron par peur de l extreme droite voila ou on en est merci les retraitee ect mais un jour ne ressemblera pas a l autre

    répondre
    1. CHALOYARD

      « Idiots » est un terme faible. Il existe des appellations plus colorées mais, malheureusement, impubliables.
      Le fait est qu’une majorité de Français est devenue trouillarde et assez molle du cerveau. Et çà ne s’arrange pas avec le temps qui passe. De grands périls nous attendent, et je crains que nous ne soyons qu’une petite poignée à relever les défis ; pour les autres, grands périls = grandes peurs = couardise = lâcheté = désertion.
      Il semblerait que le Général de Gaulle n’ait jamais prononcé cette phrase célèbre qualifiant les Français de veaux, et pourtant, c’est bien ce qu’ils sont devenus : des veaux,mûrs pour l’abattoir.
      On verra ce qui se passera le 17 Novembre, qui sera un premier test pour faire l’inventaire des troupes. J’espère qu’elles seront nombreuses et motivées, mais, hélas, je crains que la majorité dite silencieuse le reste et que nous soyons bien peu à manifester notre colère et notre ras-le-bol ce jour-là.

      répondre
  10. Antho

    Oui aux trains une bonne alternative qu’il ne faut pas perdre car depuis 30 ans nous avons tt misé sur la route , résultat petites lignes qui agonisent ou en vode disparition ou même de dementelement pour y faire du vélo !
    Alors investissons pour le rail et rétablisser nos lignes pour nous laisser une SOLUTION BIS

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.