Search
lundi 22 oct 2018
  • :
  • :

Vosges – Visite d’un atelier de pressage de fruits et légumes des jus de fruits et légumes 100% naturels

image_pdfimage_print
(photographies Conseil département des Vosges)

(photographies Conseil département des Vosges)

Pommes, fraises, pêches de vigne, mirabelles, tomates, rhubarbe, betterave sont quelques-uns des nombreux fruits et légumes qui peuvent être pressés chez Enerjus, jeune entreprise installée depuis 2015 dans une ancienne bergerie à Anglemont, petit village aux confins des Vosges et de la Meurthe-et-Moselle.

Accueillis récemment par MM. Ehrart et Thomas, deux des trois associés qui sont à la tête de l’atelier de pressage, MM Jourdain, Péduzzi et Pierrat, conseillers départementaux, accompagnés de M. Marulier, maire de Harol, ont pu visiter le site et découvrir les machines destinées à laver, broyer, presser, filtrer, pasteuriser et conditionner les fruits et légumes permettant de produire des jus 100 % naturels.

Une entreprise aux services des professionnels et des particuliers

En plus de fabriquer et commercialiser ses propres jus dont certains sont plutôt originaux à l’instar du nectar de mirabelle ou des mélanges pomme-betterave et pomme-fleur de sureau, Enerjus propose ses services et son savoir-faire aux producteurs professionnels ayant des surplus à écouler et aussi aux particuliers qui souhaitent transformer les récoltes du verger familial. Seule entreprise de la région à être labellisée bio, elle peut garantir la traçabilité des lots.

Comme l’a expliqué Lionel Ehrahrt :  » quasiment tous les fruits et légumes peuvent être transformés en jus. L’essentiel pour nous étant la qualité du produit fini ». Pour obtenir le résultat escompté, il a fallu s’équiper de machines qui n’étaient pas forcément présentes sur le marché. A force de prospection et d’adaptation du matériel existant, nous sommes désormais opérationnels pour presser tout type de fruits, légumes et plantes ».

L’atelier de pressage abrite un outil de production très performant, notamment une « dépulpeuse » qui permet de travailler les fruits et légumes dont la texture particulière demande un traitement spécifique à l’image de la betterave, de la tomate et de la mirabelle. Vice-président délégué à l’Economie, Benoît Jourdain a salué le « dynamisme et le caractère innovant de cette entreprise artisanale installée en secteur rural » tout en précisant que la loi Notre a retiré au Département la possibilité d’octroyer des aides directes aux entreprises  mais  que le Conseil départemental a voté en juillet dernier un nouveau dispositif pour soutenir les exploitations agricoles et les structures classées agriculture biologique comme c’est le cas de l’entreprise Enerjus.

Dominique Peduzzi a quant à lui mis en avant l’importance de proposer aux consommateurs des jus de qualité car il y a une réelle prise de conscience des bienfaits de l’alimentation sur la santé.

Avec 40 000 bouteilles produites la première année et 200 000 la deuxième, force est de constater la belle progression de cette jeune entreprise qui ne demande qu’à grandir.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.