Search
dimanche 16 déc 2018
  • :
  • :

Hôpitaux d’Epinal et Remiremont : 11 lits de médecine et 12 de chirurgie sont menacés La CGT annonce une journée d’action le 5 octobre

image_pdfimage_print

hopital-epinalLa direction des hôpitaux d’Epinal et de Remiremont a présenté la semaine dernière son « plan de performance ». 150 postes sont menacés de suppression. Selon la CGT 11 lits de médecine et 12 de chirurgie sont menacés. D’autres pistes de réflexions sont menées comme l’augmentation du prix des repas, le payement du parking ou la mutualisation des pharmacies.

Les employés des hôpitaux d’Epinal et de Remiremont n’arrivent toujours pas à digérer la nouvelle. Le « plan de performance » a été présenté cla semaine dernière. Il annonce des restrictions. 150 postes pourraient être menacés de suppression au sein des centres hospitaliers d’Epinal et de Remiremont : une cinquantaine de postes à Remiremont et une centaine à Epinal.

« l’augmentation du prix des repas, le paiement du parking et la mutualisation des pharmacies »

« Aujourd’hui, le plan finalement présenté projette la suppression d’une centaine de personnes sur 4 ans, ainsi que diverses pistes de réflexion comme l’augmentation du prix des repas, le paiement du parking ou la mutualisation des pharmacies, entre autres… » expliquent les représentants de la CGT du centre hospitalier d’Epinal. Le comité de pilotage initialement prévu ce lundi 24 septembre, a été reporté à début octobre.
Ce sont 11 lits de médecine et 12 de chirurgie qui sont menacés, alors que la construction du nouvel hopital d’Epinal est en cours…
« Dans notre département à la démographie vieillissante, l’inquiétude est grande pour le maintien de l’offre de soins et la sécurité des agents hospitaliers. » poursuite la CGT

une journée d’action vendredi 5 octobre

Devant ces lourdes menaces, la CGT des hôpitaux Vosgiens appelle à une grande journée d’action vendredi 5 octobre pour défendre la santé de la population. Un rassemblement est prévu vers 14h sur la place des Vosges à Epinal, avant de rejoindre le siège de l’ARS d’Epinal.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.