Search
samedi 15 déc 2018
  • :
  • :

D’ici 2022, tous les collégiens devraient être formés aux gestes qui sauvent

image_pdfimage_print
(Crédits photographiques Club Coeur et Santé de Saint-Dié-des-Vosges)

(Crédits photographiques Club Coeur et Santé de Saint-Dié-des-Vosges)

Ce lundi 24 septembre, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a déclaré à l’issue du Conseil des ministres que « pour que notre société soit toujours plus résiliente, l’objectif de former 80 % de la population aux premiers secours se réalise par la mobilisation des acteurs publics et l’invitation du monde de l’entreprise et du grand public à développer l’apprentissage de ces gestes fondamentaux« .

Toutes les énergies sont également mobilisées pour le développement du volontariat des sapeurs-pompiers dont l’engagement citoyen est resté au cœur des travaux de la mission engagée fin 2017.

Un plan d’action ambitieux et pragmatique sera présenté en fin de semaine au congrès national des sapeurs-pompiers. Il repose sur la volonté de susciter des vocations, de diversifier les engagements de sapeurs-pompiers volontaires et de pérenniser le modèle français du volontariat, qui constitue la colonne vertébrale de notre sécurité civile.

Ce plan passerait par la formation de tous les élèves de troisième aux gestes de premiers secours d’ici 2022. « L’Éducation nationale est bien sûr en première ligne avec l’objectif de former l’intégralité des élèves de troisième aux gestes de premiers secours d’ici 2022″ », a déclaré Benjamin Griveaux en revenant sur le volet « Engagement citoyen » d’une communication du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, sur la sécurité civile.

On ne peut que se réjouir d’un telle décision qui mettrait la France au niveau de bien d’autre pays et qui permettrait de sauver bien d’avantage de personnes victimes d’un arrêt cardiaque.

Même si le taux de survie a doublé entre 2005-2008 et 2014-2015, il n’est que de 5,2 %à 30 jours en l’absence de Défibrillateur Automatique Externe (DAE) contre 13,5 % si un DAE est présent, et de 36,1 % si une réanimation cardiaque est entreprise et un choc délivré.

Reste à patienter quelques jours encore pour connaître les détail de ce plan ambitieux.

Pour sa part, depuis 1993, le Club Cœur et Santé a mis en place une formation à l’intention des élèves déodatiens. La prochaine session est prévue les 22 et 23 novembre prochains. Plus de 400 élèves sont attendus à l’espace François Mitterrand. Le 22 au soir aura lieu une formation gratuite pour les adultes.

L’utilisation du défibrillateur cardiaque automatique externe est possible pour tous depuis 2007 : un grand progrès dans la prise en charge de l’arrêt cardiaque.

L’utilisation du défibrillateur cardiaque automatique externe est possible pour tous depuis 2007 : un grand progrès dans la prise en charge de l’arrêt cardiaque.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.