Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Vosges – Ils voulaient échanger des mirabelles contre… un fusil !

image_pdfimage_print

Hier mardi en fin de matinée, un vendeur de mirabelles a connu une étonnante mésaventure. Installé en bord de route pour vendre le fruit d’or des vergers lorrains, l’intéressé voit une voiture et ses deux occupants s’arrêter à son niveau.

Gendarmerie_01Rien d’exceptionnel jusque là… si ce n’est que les deux hommes proposent au vendeur de lui échanger ses mirabelles contre une arme à feu ! Après avoir gentiment décliné cette offre, aussi originale que préoccupante, le vendeur de mirabelles signale les faits à la gendarmerie.

Une patrouille est donc rapidement dépêchée sur place. Néanmoins, les gendarmes n’ayant pu retrouver les individus, il est impossible de vérifier si des armes étaient effectivement en possession de ces « acheteurs » de mirabelles détonants.

La gendarmerie des Vosges rappelle que l’acquisition, la détention, le port et transport d’armes sont particulièrement réglementés. En fonction de la catégorie, il vous faudra soit détenir une autorisation (cat B.), soit transmettre une déclaration en préfecture (cat C). Bien qu’elles soient en vente libre, les armes de catégories D (poignards, couteaux…) ne peuvent être ni portées, ni transportées sans motif légitime.
L’acquisition et la détention des armes de catégorie A (armes et matériels de guerre) sont formellement interdites sauf dérogation.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site internet du service public en cliquant sous le lien suivant https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N287




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.