Search
dimanche 19 août 2018
  • :
  • :

Vosges – Le Fort du Parmont en toute sécurité

image_pdfimage_print

137L’ouvrage militaire, restauré depuis plusieurs années par le Comité de sauvegarde du Fort du Parmont (CSFP), est entouré d’un patrimoine forestier impressionnant, mais non exempt de dangers pour les promeneurs. Notamment en raison de la présence parfois observée d’obstacles comme des éboulis ou des morceaux de clôture et de barrière, qui sont dérobés sur et autour du fort.

Les risques d’accidents corporels s’avèrent donc réels. Charge par conséquent à chacun de rester vigilant lors de ses promenades dans la forêt ou en allant visiter le fort. Rappelons à cette occasion qu’il est strictement interdit de faire du feu sur le Parmont ainsi qu’aux alentours du fort, pour quelque raison que ce soit.

Le Fort du Parmont en quelques données

Construit entre 1874 et 1876 par le Général Séré de Rivière, dans le cadre de la défense militaire de la France contre l’Allemagne suite à la Guerre de 1870, l’ouvrage a finalement été fermé puis laissé à l’abandon à partir de 1960. L’édifice militaire s’est rapidement détérioré, subissant des pillages et étant envahi par la végétation. Il était alors presque impossible de le distinguer au milieu de la forêt. En 2006, le CSFP a démarré un long travail de réhabilitation, qui a porté ses fruits. Le comité propose en effet des visites guidées chaque dimanche de mai à septembre à 15 heures. Enfin, le 4 octobre 2017, le fort, avec sa forêt environnante, est devenu propriété de la Ville de Remiremont, qui a passé une convention avec le CSFP.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.