Search
mardi 18 sept 2018
  • :
  • :

Vosges – 2018, une moisson précoce !

image_pdfimage_print

moissonLes premières moissons ont commencé depuis une dizaine de jours. Les récoltes qui commencent tôt cette année, vont-elles avoir des conséquences sur la qualité ? Quels impacts météorologiques selon les cultures et les secteurs ? Ce mercredi, la Chambre d’agriculture des Vosges a fait le bilan des récoltes en cours de moisson au GAEC du Bouillot à Clézentaine.

Pour ce début de moisson 2018, la qualité sur les orges d’hiver est au rendez-vous avec des rendements légèrement au dessus de la moyenne. Mais la notion de rendement moyen va encore cacher des différences importantes selon les secteurs qui ont plus ou moins souffert des excès d’eau de l’hiver et des orages du printemps.

Les moissons des colzas et du blé vont rapidement commencer. La précocité des blés pourrait être liée à un manque d’eau durant ces dernières semaines et des températures « échaudantes ».

L’échaudage du grain correspond à un défaut de remplissage avec un risque de perte de qualité et de quantité. La moisson des blés dans les prochains jours nous le dira.

Côté fourrages, les quantités récoltées sont normales pour les premières coupes, et 10 à 20% supérieures à la normale pour les deuxièmes coupes précoces. Ces rendements sont valables sur l’ensemble du territoire vosgien avec peu de différences selon les secteurs. Les valeurs nutritionnelles sont bonnes. Les fauches ont été faites dans de bonnes conditions de travail, ce qui limitera les problèmes de conservation des fourrages !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.