Search
jeudi 19 juil 2018
  • :
  • :

HydroÉpinal, une centrale hydroélectrique citoyenne dans les Vosges Centrales ! Samedi, découvrez la centrale hydroélectrique de l’ancien site Bragard d’Epinal

image_pdfimage_print
HydroÉpinal-Vue-du-bâtiment-de-la-centrale-depuis-laval-en-sortie-des-turbines

HydroÉpinal-Vue-du-bâtiment-de-la-centrale-depuis-laval-en-sortie-des-turbines

Sur la Moselle, à 2 km à peine du centre-ville d’Épinal, les 170 sociétaires citoyens rassemblés au sein d’ERCISOL redonnent vie à une centrale hydro-électrique vétuste, qui alimentait une usine textile désormais fermée. Énergie Partagée et ses actionnaires ont également investi pour co-financer cette réhabilitation patrimoniale et énergétique. Pour la visite, rendez-vous samedi 7 juillet sur l’ancien site Bragard à Epinal de 10h30 à 19h.

Dès le XIXe siècle, le courant de la Moselle transmettait directement sa force motrice aux machines des tissages et filatures David & Maigret. Dans les années 1960, le site fut racheté par la société textile Bragard, qui alimentait ses machines grâce à l’électricité générée par des turbines. Mais le canal d’amenée d’eau s’envasait petit à petit, la centrale vieillissait, et depuis longtemps ne produisait plus qu’à puissance réduite. En 2014, Bragard a déménagé son usine, arrêté les turbines et mis la centrale en vente.

Une centrale totalement rénovée

À l’été 2017, la société citoyenne ERCISOL et Énergie Partagée achètent la centrale à son premier repreneur, via leur filiale HydroÉpinal dont elles se répartissent le capital (70 % pour ERCISOL et 30 % pour Énergie Partagée). Elles engagent une rénovation approfondie de l’installation pour améliorer sa régularité de fonctionnement et permettre une production à pleine puissance. La centrale HydroÉpinal vend son énergie à EDF en vertu de l’obligation d’achat, et un emploi a été créé pour en assurer la surveillance et la maintenance courante. Les revenus engendrés permettent à ERCISOL, Énergie Partagée et leurs sociétaires de poursuivre leur entreprise de sauvegarde et de réhabilitation du patrimoine hydroélectrique. La Ville d’Épinal envisage d’aménager la friche entre le canal et la Moselle en voie verte. Pour favoriser l’éducation à l’environnement, HydroÉpinal exposera de vieux matériels (turbine, multiplicateur, …) et installera des panneaux pédagogiques.

Pour la visite, rendez-vous samedi 7 juillet sur l’ancien site Bragard à Epinal de 10h30 à 19h.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.