Search
dimanche 16 déc 2018
  • :
  • :

Epinal – Réunion publique sur la rue Louis-Blériot

image_pdfimage_print
(photo google maps)

(photo google maps)

Michel Heinrich, Maire et Président de la Communauté d’agglomération d’Epinal, organise une réunion publique qui aura lieu ce jeudi 5 juillet à 18h30 au Centre Léo Lagrange afin de présenter l’avancement des études géotechniques ainsi que les aménagements envisagés rue Louis Blériot.

Pour mémoire, depuis le 24 janvier dernier, la route département RD12 est fermée à la circulation de tous les véhicules au niveau de l’ouvrage de soutènement de la rue Louis Blériot qui surplombe le canal des Vosges. Les véhicules qui empruntaient la Route Départementale 12 pour relier Epinal à Dogneville sont détournés par la rue de la Voivre, l’avenue Pierre Blanck, et la route de Jeuxey.

En contrebas, la véloroute qui longe le canal fait également l’objet d’une fermeture du côté du talus. Les cyclistes et promeneurs doivent circuler sur le chemin de halage côté Moselle.

Ces mesures de précaution rendues nécessaires pour des raisons de sécurité ont été décidées conjointement par les services de l’Etat, le Conseil Départemental des Vosges, VNF et la Ville d’Epinal.

En effet, sur une centaine de mètres, la rue Louis Blériot surplombe le canal des Vosges et la route est tenue en amont et en aval par des ouvrages de soutènement. Ceux-ci font l’objet d’une surveillance particulière.

En 2005, en raison d’un affaissement progressif de la chaussée, cette section de route a déjà été fermée à la circulation jusqu’à la réalisation d’importants travaux menés par le Conseil Départemental des Vosges et par VNF: un mur de soutènement en terre armée, des parois clouées et un comblement ont été réalisés ainsi qu’un confortement de la digue du canal et du pied de talus par des enrochements.

Les études géotechniques diligentées par la suite ont démontré qu’il s’agit d’un site géologique particulier nécessitant une surveillance spécifique et régulière. Or, les mesures topographiques du talus réalisées début 2018 ont montré une accélération des déformations liées notamment aux conditions météorologiques particulièrement défavorables de janvier, un mois marqué par de fortes intempéries.

 Des études géotechniques ont été diligentées pour suivre l’évolution du talus et de l’ouvrage. Leurs conclusions seront présentées au cours de cette réunion publique.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.