Search
dimanche 18 nov 2018
  • :
  • :

Carte blanche à la réalisatrice Chloé Mazlo pour le festival Regards sur courts d’Epinal

image_pdfimage_print
(photo http://www.chloemazlo.com/about)

(photo http://www.chloemazlo.com/about)

Après le succès de sa nouvelle formule en 2017, le Festival international de l’Image d’Epinal devenu Regards sur courts met à l’honneur la réalisatrice Chloé Mazlo, César du meilleur court métrage d’animation en 2015, lors de sa 57e édition du 20 au 23 septembre 2018.

Evénement lors de la prochaine édition de Regards sur courts : la réalisatrice Chloé Mazlo, couronnée d’un César, et dont le travail a fait le tour du monde, présentera l’essentiel de son œuvre lors d’une carte blanche exceptionnelle accompagnée d’une rencontre et d’un échange avec la salle.

Présente à Epinal durant toute la durée du Festival, elle sera également la présidente du jury de la compétition courts métrages (cinéma), dont la composition sera connue dans le cours de l’été. La manifestation accueillera en effet deux compétitions proposant des courts métrages (cinéma et photos) venus du monde entier, ainsi que des rencontres et une séance spéciale autour du thème « Ecrire l’intime ».

Invitée d’honneur Chloé Mazlo est une réalisatrice et une artiste plasticienne résidant à Paris. Après des études de graphisme à l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, elle se spécialise dans la réalisation de films d’animation, au croisement de différentes techniques.

Qu’ils empruntent le territoire de l’autobiographie (L’amour m’anime, Deyrouth, Les Petits Cailloux), de l’adaptation littéraire (Conte de fées à l’usage des moyennes personnes d’après Boris Vian) ou de son histoire familiale (Diamenteurs), ses films se distinguent par leur langage pictural fortement allégorique.

Entre crise des idéaux et espoirs déçus, ils décrivent à des degrés divers les tribulations de personnages aux prises avec l’expérience du désenchantement. Ils sont autant de prétextes pour passer en revue avec tendresse et autodérision les mythes du Grand Amour, de la Famille idéale, du Bonheur Absolu ou d’une Identité Parfaite. Ses courts-métrages ont été sélectionnés dans de nombreux festivals français et internationaux, diffusés à la télévision (France 2, Canal +) et primés à plusieurs reprises.

Son troisième court métrage, Les Petits Cailloux, remporte le césar 2015 du court métrage d’animation. Chloé Mazlo écrit actuellement son premier long-métrage et poursuit en parallèle une pratique du dessin.

Regards sur courts, 2e Après 56 éditions consacrées au court métrage photo, le Festival international de l’Image s’est ouvert en 2017 au court métrage cinématographique à travers une section compétitive et une séance spéciale. Il est devenu à cette occasion Regards sur courts, premier festival de cinéma à Epinal.

Fort de cette expérience qui a vu le couronnement du film néerlandais Import de Ena Sendijarević, le festival poursuit dans cette voie en proposant pour sa 57e édition une compétition de films courts récents venus du monde entier, et ayant pour certains déjà été sélectionnés dans les plus grands festivals du monde.

Pour autant, Epinal reste plus que jamais un rendez-vous incontournable pour les créateurs de courts métrages photos avec la traditionnelle compétition pour la Coupe de l’Europe.

Le lauréat de cette 57e Coupe succédera à Ici, le but est de partir de Claudio Tutti (Italie), récompensé l’an passé. Des rencontres seront également organisées entre les auteurs et avec le public. Enfin, une séance spéciale viendra clore cette édition 2018 en mêlant les deux types de courts métrages, cinéma et photos, autour d’une réflexion sur le thème « écrire l’intime ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.