Search
lundi 18 juin 2018
  • :
  • :

Villes moyennes – La Région Grand Est accompagne tous ses territoires

image_pdfimage_print
Signature-Coeur-de-Ville-Lunéville-Pascal-Bodez-Région-Grand-Est

Signature-Coeur-de-Ville-Lunéville-Pascal-Bodez-Région-Grand-Est

« La Région est la seule à disposer d’une vision d’ensemble des besoins et des ressources de ses territoires. Il est de son devoir de prendre en compte les différentes problématiques territoriales pour mieux les accompagner. Ce protocole d’accord permettra à la Région de rassembler toutes les forces utiles à la mise en œuvre de sa politique publique visant à faire du Grand Est une région attractive et au service de ses habitants. » Jean Rottner, Président de la Région Grand Est.

Ce jeudi 7 juin 2018, à Lunéville, Jean Rottner a signé, pour la Région Grand Est, la convention-cadre « Action cœur de ville » avec l’Etat, la Caisse de Dépôts, la Ville de Lunéville, la Communauté de Communes du Territoire de Lunéville à Baccarat, le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, le Groupe Action Logement, l’Office Public de l’Habitat de Lunéville à Baccarat, l’Agence Nationale de l’Habitat, et l’Établissement Public National d’Aménagement et de Restructuration des Espaces Commerciaux et Artisanaux, en présence de Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des Territoires.

Cette signature s’est déroulée en présence de David Valence, Vice-Président de la Région Grand Est en charge des Mobilités et des Infrastructures de transport, de Véronique Guillotin, Conseillère régionale du Grand Est, Sénatrice de Meurthe-et-Moselle, et de Jean-François Guillaume, Conseiller régional du Grand Est.

Pour faire rayonner le Grand Est, la Région a à cœur de le doter d’outils qui permettront aux entreprises, aux collectivités et aux villes moyennes d’y prospérer. C’est pourquoi la Collectivité régionale a lancé en mars dernier le Pacte villes moyennes pour accompagner 37 villes du Grand Est[i]. Il s’agit de répondre, à travers un cadre d’intervention souple et agile, aux spécificités et aux besoins des villes moyennes, dans une logique de maillage de leur territoire.

En parallèle, l’Etat a également lancé un programme similaire dénommé « Action cœur de ville » qui se concrétise notamment par des conventions cadres signées avec les villes identifiées (24 pour le Grand Est). La Région a fait le choix de signer ces conventions afin d’articuler les deux démarches, régionale et nationale, et de démultiplier les effets pour les villes moyennes.

Le protocole d’accord signé ce jour permet à la Région de réaffirmer son implication pour l’aménagement et le développement durable de son territoire. Quatre axes prioritaires ont été identifiés pour développer et redynamiser les villes moyennes :

  • assurer la cohésion territoriale par un aménagement durable et équilibré,
  • soutenir des projets structurants à une échelle de territoire pertinente en veillant à une articulation équilibrée entre les territoires ruraux et urbains,
  • contribuer à l’attractivité et à la compétitivité des territoires aux difficultés spécifiques,
  • développer une approche territoriale pour un meilleur accès à la santé.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.