Search
mercredi 17 oct 2018
  • :
  • :

Secours – Une plate-forme unique 15-18-112

image_pdfimage_print
(photos Michel Conraud)

(photos Michel Conraud)

Que vous composiez le 18, le 15 ou le 112, où que vous vous trouviez dans le département, c’est au Centre de Traitement et de Régulation des Appels des Vosges situé à Golbey qu’il aboutira.

Les sapeurs-pompiers des Vosges et le centre hospitalier Emile Durkheim d’Epinal ont présenté ce mardi le Centre de Traitement et de Régulation des Appels des Vosges (CTRA88). Après 6 mois de travaux, cette nouvelle structure vient de voir le jour. Maintenant, toutes les demandes de secours effectuées avec les numéros d’appel d’urgences : 15, 18 ou 112 aboutiront et seront traitées en un seul point : le centre de traitement et de régulation des appels des Vosges (CTRA 88) situé à Golbey.

Le CTRA 88 regroupe en même lieu le centre des appels d’urgence du département au trois numéros 15, 18 et 112, la régulation médicale du SAMU et le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) gestionnaire de l’activité opérationnelle des 3000 secouristes vosgiens. Tous ont été spécialement formés pour répondre aux appels d’urgence de toute nature 24h/24 et 7j/7 toute l’année.

La coopération entre le SDIS et le SAMU sur une plateforme commune existe depuis plus de 10 ans (la plate-forme de Golbey a vu le jour en 2007) ; mais chacun des deux services restait indépendant. La COCR (Cellule Opérationnelle de Coordination Routière) du Département avait rejoint également la plateforme, renforçant encore l’efficacité du dispositif vosgien.

Mais la coopération SAMU-SDIS va franchir un cap en devenant dès aujourd’hui une plateforme unique. Cette étape supplémentaire de travail inter service vise à améliorer encore la réponse à l’urgence dans le département. Cela devrait permettre aux secours d’être encore plus rapide.

C.K.N.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.